SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.
    Tags:
 

Certains produits de manucure seraient toxiques

Virginie Coenart , le

Un nouveau rapport du Department of Toxic Substances Control (DTSC) de Californie a découvert des quantités significatives de produits chimiques comme le formaldéhyde, le toluène ou le phtalate de dibutyle (DBP) dans des vernis à ongles pourtant étiquetés "sans produits toxiques".

Ces trois produits chimiques ont été surnommés le "trio toxique" depuis qu'il a été prouvé qu'ils pouvaient provoquer des maladies congénitales, des problèmes de développement, de l'asthme, ainsi que d'autres maladies. En fait, la présence de DBP dans les cosmétiques a été interdite en Europe en 2003 -- même si le formaldéhyde et le toluène peuvent toujours y être utilisés en petite quantité dans les produits de beauté.

Des 25 vernis à ongles que le DTSC a testés, 12 prétendaient ne pas contenir au moins un des produits chimique sdu "trio toxique" -- mais parmi eux, dix vernis contenaient du toluène et quatre contenaient du DBP.

Bien que le rapport souligne que ce sont surtout les employés de salons de manucure mal ventilés qui pourraient être en danger, la directrice nationale de l'organisation américaine Campaign for Safe Cosmetics Lisa Archer estime que les accusations de mauvais étiquetage sont aussi une source de préoccupation pour les consommateurs.

"Les femmes veulent faire des choix informés, donc c'est dérangeant de voir que les fabricants font passer leurs produits pour ce qu'ils ne sont pas avec de fausses affirmations sur leurs étiquettes. Il est évidemment tout à fait possible de fabriquer du vernis à ongles sans ces produits, et c'est ce que toutes les entreprises devraient faire", affirme Lisa Archer.

Ce rapport fait suite à celui de la Food and Drug Administration (FDA) américaine publié en février, qui affirmait que les rouges à lèvres de nombreuses grandes marques étaient contaminés au plomb.

Pour obtenir des conseils sur la façon d'utiliser des produits cosmétiques plus sains et consulter la composition de plus de 700 vernis à ongles, visitez le site Internet Skin Deep de l'Environmental Working Group : ewg.org/skindeep.

1874

 




Réagissez à cet article



Afficher plus de contenu
Fin du contenu
 
.