En ce moment
 

Une première INQUIÉTANTE en Belgique: un nid de frelons asiatiques repéré près de Tournai

 

Pour la première fois en Belgique, un nid de frelons asiatiques a été observé. Il a été découvert par des enfants à Brunehaut, près de Tournai. Il s’agit d’une espèce invasive, inoffensive pour l'homme, mais très dangereuse pour nos abeilles. Le nid en question doit d'ailleurs être détruit le plus rapidement possible. Ludovic Delory et Dominique Sokoloswki se sont rendus sur place pour le RTLINFO 13H.

Un nid de cellulose planté au sommet d’un bouleau: c’est l’oiseau rare que craignaient d’apercevoir les apiculteurs. Le frelon asiatique a débarqué chez nous, plus précisément dans le jardin de Yasmine. "Pendant les vacances, j’avais bien vu de loin qu’il y avait quelque chose dans l’arbre et j’ai pensé que c’était juste un nid d’oiseau", explique-te-elle.

C’est lors d’une animation nature, vendredi, que les élèves de l’école voisine ont identifié l’insecte dans la cour de récréation. Reconnaissable à ses pattes bicolores, le frelon asiatique est classé parmi les espèces nuisibles. Arrivé en France en 2004, il étend son territoire vers le Nord. Pour la Belgique, c’est une première. "Il allait arriver chez nous, il était déjà observé dans le nord de la France donc c’était évident qu’il allait arriver chez nous, on avait encore 3 à 5 années de répit. Il faut directement avertir les services compétents pour que l’apiculteur puisse prendre les dispositions nécessaires", explique Nicolas Dachy, guide nature.

A l’intérieur du nid retrouvé à Brunehaut, se trouvent quelque 2000 frelons asiatiques probablement engourdis par le froid. Des spécimens avaient déjà été observés en Belgique. Ces insectes ne présentent a priori aucun danger pour l’homme mais pour les abeilles, c’est une catastrophe. "Le frelon asiatique capture les abeilles devant les ruches au moment où elles rentres ou elles sortent et s’en nourrissent. Donc à un moment donné, si la prédation est vraiment importante, la ruche va s’effondrer, la population diminue, même les abeilles peuvent développer des comportements de panique", explique Benoit Urbain, apiculteur.

Le nid sera enlevé ce lundi après-midi par les services compétents. Les spécialistes comptent en découvrir d’autres : le frelon asiatique semble désormais s’habituer au climat belge.

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos