500.000 Belges paient leur énergie trop cher: voici ce qu'ils pourraient économiser chaque année

 

La Creg, la commission de régulation de l'électricité et du gaz a remis son comparateur de tarifs à jour. De nombreux ménages paient beaucoup trop pour leur énergie. Il peut y avoir des différences de tarifs énormes entre deux fournisseurs. Au total, 500.000 Belges paient leur énergie trop cher.

Une mise à jour du comparateur tarifaire du régulateur fédéral de l'énergie (Creg) dévoile d'énormes différences de prix entre le contrat de gaz le plus compétitif et le moins compétitif, peut-on lire dans La Libre Belgique et La Dernière Heure vendredi.


Comment est-ce possible?

Environ 500.000 contrats (200.000 dans le gaz et 300000 dans l'électricité) sont concernés. Il s'agit de contrats arrivés à échéance et dont la formule tarifaire a été prolongée malgré la baisse des prix du gaz et de l'électricité entre­temps. Avant le mois d'avril, ils échappaient au radar du Creg.


Un écart de 573€

C'est surtout en gaz que la différence s'est creusée. A consommation moyenne, l'écart s'élève à 573 euros (HTVA) en Wallonie entre Eni et le fournisseur Join. C'est le triple de l'écart publié précédemment par la Creg. Un particulier wallon pourrait dont épargner quasiment 700 euros par an, TVA comprise, en passant du fournisseur le moins compétitif au fournisseur le plus compétitif. En électricité, les différences de prix se sont aussi creusées. L'écart est passé de 168 euros (HTVA) en février à 189 euros (HTVA) à Bruxelles, toujours entre Eni et Join.

Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Les titres

Vidéos

vidéos