En ce moment
 

Cette filière recrute bien plus de profils qu'on pourrait le penser, bacheliers et masters compris

 

À l'heure de choisir son orientation professionnelle, les jeunes ne pensent pas spécialement à ce secteur, qui pourtant, cherche 200 diplômés cette année.

À l'approche de la rentrée pour les études supérieures, certains sont encore à l'heure du choix. Parmi les filières qui recrutent : le secteur de la logistique. Le nombre d'offres d'emploi est en hausse en 2017.

Cette année, le secteur cherche 200 personnes ayant au moins un bachelier, souvent un master. Pourtant, ils sont à peine 80 à sortir des hautes-écoles chaque année. Le secteur manque de main d'œuvre, en particulier pour les postes les plus qualifiés. Il souffre d'une image de marque assez mauvaise : la logistique est souvent associée uniquement au transport routier et à des métiers non qualifiés. Le secteur recrute effectivement de nombreux chauffeurs mais il manque fortement de candidats pour des postes plus qualifiés comme acheteur, manager, coordinateur, responsables d'expédition, gestionnaire de stock, responsable réseau… Voilà toutes sortes de métiers qu'on peut retrouver dans le secteur de la logistique.

"La logistique part vraiment de l'acheminement des matières premières, la gestion des processus internes de fabrication, donc comment fait-on le planning de production et puis la distribution des produits finis", explique Bernard Piette, directeur général du pôle de compétitivité wallon de logistique et transport ce matin sur Bel RTL.

Toutes ces étapes sont prises en charge par différentes personnes et donc différents métiers. Mais le secteur a de plus en plus de mal à trouver des personnes pour les postes les plus qualifiés.

Selon la BNB, le secteur logistique emploie déjà 218.000 personnes en Belgique

 

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos