En ce moment
 

La suppression de la téléredevance wallonne enfin officielle: c'est pour le 1er janvier 2018

 

Suppression de la téléredevance, abattement sur les droits d'enregistrement pour la première résidence, diminution de la fiscalité sur les donations mobilières: le gouvernement wallon a adopté jeudi une série de mesures qui diminueront, dès le 1er janvier 2018, la charge fiscale des Wallons.

Déjà quasiment décidée par la précédente majorité PS-cdH, la téléredevance wallonne sera supprimée par la nouvelle majorité dès l'année prochaine (pour un coût estimé à 102 millions d'euros).

Afin de soutenir l'acquisition immobilière des (jeunes) Wallons, le gouvernement a aussi décidé d'instaurer un régime d'abattement de 20.000 euros sur la base imposable des droits d'enregistrements pour la première résidence (28 millions d'euros). En cas de décès dans un couple, il n'y aura à l'avenir plus de droits de succession sur l'habitation principale pour le conjoint ou cohabitant légal survivant (10 millions).

De plus, comme déjà évoqué lors de la formation du gouvernement, la majoration à 15% (contre 12,5% normalement) des droits d'enregistrement sur la 3e habitation en propriété sera supprimée (5 millions). La fiscalité sur les donations mobilières sera aussi modifiée, de même que le mécanisme de viager afin de la rendre plus attractif.

Au total, ces mesures qui seront d'application dès le 1er janvier prochain, entraîneront une réduction des recettes évaluée à quelque 150 millions d'euros. Celles-ci seront compensées, non par de nouveaux impôts, mais par une réduction des dépenses de la Région, a indiqué jeudi le ministre wallon du Budget et des Finances, Jean-Luc Crucke.

Les mesures précises d'économies ne sont toutefois pas encore connues. Elles seront déterminées lors de l'élaboration du budget 2018 notamment. Ces quelque 150 millions d'économies s'ajouteront à d'autres que l'orange bleue wallonne entend imprimer pour réduire le déficit wallon, et remettre ainsi la Région sur la voie de l'équilibre budgétaire.

"Il y a aura des efforts à faire", avertit Jean-Luc Crucke. "Il faudra des mesures structurelles".

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Les titres

Vidéos

vidéos