Agression de ses journalistes à Molenbeek: "La rédaction de RTL continuera à mener son travail d'information", réagit la direction

Agression de ses journalistes à Molenbeek:
 

La direction de RTL a réagi après l'agression dont ont été victimes deux journalistes RTL info (ainsi qu'un cameraman de France 3) ce matin à Molenbeek au cours d'un reportage en lien avec l'identification nouvelle d'un des terroristes belges des attentats de Paris.

 

Le communiqué de la direction de RTL

"Ce matin, une équipe RTL Info a été violemment prise à partie lors d’un reportage dans la commune de Molenbeek-Saint-Jean.

Dans l’exercice de son métier, et alors qu’il tentait depuis la voie publique d’entrer en contact avec des proches d’un des suspects des attentats de Paris, un de nos journalistes a été frappé sans raison par un individu.

Outre les suites judiciaires auxquelles cet incident pourrait donner lieu, la Rédaction de RTL tient à faire part de sa profonde indignation face à cette agression physique qui constitue une atteinte inacceptable à la liberté de la presse.

Malgré cet incident grave et des conditions de travail de plus en plus difficiles dans certains quartiers, la rédaction de RTL continuera à mener son travail et sa mission d’information."


La soicété des journalistes de RTL, par voie de son président, Christophe Giltay, a également réagi à cette agression.

Le communiqué de la SDJ

"La société des journalistes de RTL s’associe au communiqué de la direction de la rédaction condamnant l’agression dont ont été victimes ce matin deux de nos confrères en reportage à Molenbeek. Nous considérons comme inadmissible cette atteinte à l’intégrité physique de journalistes professionnels dans l’exercice de leur fonction. Cet acte constitue par ailleurs une atteinte intolérable à la liberté de la presse. La SDJ apporte son soutien complet à Jean Pierre Martin et Damien Loumaye et souhaite qu’ils puissent au plus tôt retourner sur le terrain en toute sécurité pour y exercer leur profession en toute indépendance."


Le premier minsitre Charles Michel a également dénoncé l'agression via son compte Twitter. "Je condamne l'agression dont ont été victimes des journalistes à Molenbeek. Ces procédés sont inacceptables." 

 


Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Les titres

Vidéos

vidéos