En ce moment
 

Ce que l'on sait sur les fonctionnaires de la Chambre suspectés d'avoir touché plus de 100.000 euros en noir

 

Durant 18 ans, deux fonctionnaires de la Chambre des représentants auraient perçu 500 euros par mois en noir (plus de 100.000 euros par personne au total) pour gérer le fond de pension des députés. Le parquet de Bruxelles s'est saisi du dossier. C'est une enquête interne qui a permis de mettre au jour cette affaire. Loic Parmentier et Pierre Haelterman livrent leur reportage pour le RTLINFO 19H.

Soupçon d’argent noir à la Chambre des représentants: suite à une enquête interne ouverte l’année dernière, le président de l’assemblée Siegfried Bracke a saisi la justice: "On a informé le procureur du Roi sur les faits qu’on a constatés, c’est-à-dire les rémunérations qui, comme le dit le réviseur d’entreprise, n’ont pas été fiscalisées", explique Siegfried Bracke, président de la chambre (N-VA).

Cet argent n’a pas été "fiscalisé": comprenez qu’il n’a pas été déclaré. La presse flamande parle de 500 euros par mois, pendant 18 ans, soit 108.000 euros pour deux hauts fonctionnaires soit 216.000 euros au total. Tout cela pour gérer la caisse des pensions des députés, une asbl qui gère la retraite de nos représentants.

Selon nos informations… L’un des deux fonctionnaires concernés aurait été ovationné à la Chambre quelques jours de prendre sa retraite, en novembre 2011. Il aurait continué à toucher de l’argent. Contacté par téléphone par notre équipe, il n’a pas voulu s’exprimer sur ce dossier. L’autre fonctionnaire est toujours en place et nie toute malversation.

Aujourd’hui, vu le manque de clarté dans les comptes de l’asbl, le président de la Chambre a indiqué qu’il allait réformer cette structure en charge des pensions des députés avant la fin de l’année.

 

Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Les titres

Vidéos

vidéos