En ce moment
 

Le jugement au procès d'Ishane Jarfi est "un signal important"

Le jugement au procès d'Ishane Jarfi est
 

(Belga) Le jugement rendu au procès d'Ishane Jarfi et le fait que l'homophobie ait été retenue comme circonstance aggravante "constituent pour nous un signal important", réagit mardi dans un communiqué l'ASBL Arc-en-ciel Wallonie, partie civile. L'association "regrette toutefois que le mobile de haine n'ait pu être retenu pour les faits de traitement inhumain et dégradant car dans son état actuel le code pénal ne le prévoit pas".

Durant le procès, "la défense n'a eu de cesse de réfuter la motivation homophobe des accusés (...) Le jury a rejeté ce raisonnement fallacieux en reconnaissant nos arguments présentés à la cour par notre avocat maître Pascal Rodeyns", déclare Arc-en-ciel. Ihsane Jarfi avait disparu dans la nuit du 22 avril 2012 et avait été retrouvé mort le 1er mai dans la région de Tinlot. Les quatre accusés ont été condamnés pour avoir perpétré un assassinat avec la circonstance aggravante d'homophobie pour trois d'entre eux et un meurtre avec cette même circonstance aggravante pour le quatrième. "Ce jugement constitue pour nous un signal important. Il montre que les agressions touchant des personnes parce qu'elles sont homosexuelles ne peuvent être tolérées." Pour Arc-en-ciel, "il était essentiel d'exposer à la cour les rouages de l'homophobie". Arc-en-ciel regrette cependant que le mobile de haine n'ait pu être retenu pour les faits de traitement inhumain et dégradant. "L'évaluation des lois anti-discrimination doit être l'occasion de corriger ces lacunes", conclut l'association. (Belga)

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos