Attentats à l'aéroport de Bruxelles: les assaillants transportaient les bombes dans des valises

Attentats%20%C3%A0%20Bruxelles%3A%20deux%20bombes%20ont%20explos%C3%A9%20%C3%A0%20Brussels%20Airport%20ce%20matin
Le%25252520CHAOS%25252520%252525C3%252525A0%25252520l
Attentats%252520%2525C3%2525A0%252520Bruxelles%25253A%25252014%252520morts%252520et%25252096%252520bless%2525C3%2525A9s%252520dans%252520une%252520double%252520explosion%252520%2525C3%2525A0%252520Brussels%252520Airport
Explosions%25252520%252525C3%252525A0%25252520Zaventem%2525253A%25252520les%25252520passagers%25252520%252525C3%252525A9vacuent%25252520les%25252520lieux%25252520en%25252520courant
Attentats%252520%2525C3%2525A0%252520Bruxelles%25253A%252520deux%252520bombes%252520ont%252520explos%2525C3%2525A9%252520%2525C3%2525A0%252520Brussels%252520Airport%252520ce%252520matin
Marc%25252520%252525C3%252525A9tait%25252520%252525C3%252525A0%25252520Zaventem%2525252C%25252520il%25252520explique%2525253A%25252520%25252522J
Attentats%252520%2525C3%2525A0%252520Bruxelles%25253A%252520explosion%252520dans%252520la%252520station%252520de%252520m%2525C3%2525A9tro%252520Maelbeek
573910,573974,573879,573972,573926,573981
 

A savoir

Brussels Airport reste fermé mercredi

L'aéroport de Zaventem restera fermé mercredi, a annoncé mardi après-midi le CEO de Brussels Airport Company, Arnaud Feist. "On étudie la réouverture de l'aéroport pour jeudi", précise-t-il.

ATTENTATS à BRUXELLES

Trois explosions se sont produites de ce matin à Bruxelles. Deux à l’aéroport de Brussels Airport et une dans la station de métro Maelbeek. Il s'agit d'attentats terroristes. A Brussels Airport, un bilan provisoire fait état de 14 morts et une centaine de blessés. Les bombes utilisées contenaient des clous. Elles se trouvaient dans des valises. En fin d'après-midi, de nouveaux explosifs ont été découverts.

Deux explosions ont eu lieu l'une après l'autre mardi vers 08h00, l'une dans le hall des départs de l'aéroport de Zaventem et l'autre dans la partie réservée aux vols charters. Le bilan provisoire est lourd: 14 morts et une centaine de blessés.

Des tirs auraient été entendus dans le hall des départs avant qu'une personne ne crie quelque chose en arabe et que les deux explosions retentissent, ont annoncé plusieurs témoins sur place. Alphonse Youla, un Bruxellois de 40 ans qui a pris son service vers 4h00, confirme: "J'ai entendu quelqu'un crier en arabe mais je n'ai pas compris ce qu'il a dit. Il règnait un chaos indescriptible, les plafonds se sont effondrés et il y avait des victimes partout. J'ai aidé à transporter cinq personnes décédées dehors, il y avait également beaucoup de blessés, des gens dont les jambes avaient été arrachées. J'ai aussi vu des policiers blessés".


Armes et charges explosives retrouvées 

Des armes ont été découvertes dans le bâtiment de l'aéroport de Zaventem après l'attentat, a appris l'agence Belga de source bien informée. Quant aux bombes utilisées à l'aéroport, elles contenaient des clous, a indiqué à VTM l'administrateur délégué de l'hôpital universitaire Gasthuisberg de Louvain, Marc Decramer. La plupart des victimes accueillies dans cet hôpital présentaient des fractures, brûlures et d'importantes coupures causées par des objets métalliques.

Par ailleurs, une trosième bombe, qui n'a pas explosé, a été retrouvée à un autre étage de l'aéroport, à proximité de la gare. Cette bombe a été prise en charge par le service de déminage de la Défense, qui l'a fait exploser de manière sécurisée vers 14h00.

En fin d'après-midi, vers 18h50, de nouveaux explosifs ont été découverts dans l'enceinte de Brussels Airport, selon une source policière. Les lieux ont à nouveau été bouclés et le service de déminage s'est rendu sur place.

Plus tard, en milieu de soirée, l'AFP (Agence France Presse) relayait une information du bourgmestre de Zaventem selon laquelle les assaillants transportaient les "bombes dans des valises".

"Ils sont venus en taxi avec des valises, leurs bombes étaient dans les valises. Ils ont mis leurs valises dans des chariots. Les deux premières bombes ont explosé", a affirmé le bourgmestre, Francis Vermeiren. "Le troisième a aussi mis sa valise sur un chariot mais il a dû paniquer, elle n'a pas explosé", a-t-il ajouté. La présence possible de trois assaillants a aussi été évoquée par le parquet fédéral belge, qui a précisé que le troisième, le seul qui aurait survécu, était "activement recherché".



Bilan provisoire: 14 morts et 92 blessés

Selon les pompiers, il y a au moins 14 morts et 92 blessés dans cet attentat. Parmi les victimes, six policiers ont été blessés, dont un grièvement. Selon un bilan établi par la police fédérale, deux policiers sont actuellement hospitalisés, l'un gravement blessé, l'autre blessé légèrement. Du côté de Brussels Airlines, ont fait par ailleurs état de 4 employés blessés mais leurs jours ne sont pas en danger. 

Les dégâts matériels sont très importants. Des pans de plafond sont tombés tant dans le hall des départs. Des dizaines de vitres ont volé en éclats. "Sur place c'était le chaos. Mais les ambulanciers privés ont tous travaillé main dans la main et ont évacué des blessés jusqu'à Anvers", a indiqué un ambulancier souhaitant garder l'anonymat.

L'aéroport a été fermé et les passagers évacués. Le plan catastrophe a été déclenché et les passagers ont été dirigés vers les pistes. De nombreuses personnes qui se trouvaient à Brussels Airport se sont rendues à pied vers le village de Zaventem en milieu de matinée. Ces personnes se sont dirigées vers la gare de la localité ou vers des endroits où des membres de leur famille ou des amis pouvaient les accueillir. Une salle de sport a été mise à disposition à Zaventem pour accueillir les passagers qui ne peuvent pas bénéficier directement d'un autre abri.  

Tous les vols à destination de Zaventem ont été déviés vers les aéroports d'Ostende, Anvers, Liège et Francfort.


Enormément de témoignages

Un témoignage anonyme parvenu à Bel RTL relate "des blessés partout", "l'horreur". Valérie, venue chercher une amie à l'aéroport témoigne dans le même sens: "J'ai entendu une explosion, mais j'étais dans les parkings. Un monsieur m'a dit qu'il y avait une bombe en me montrant la façade et en effet, toute la façade du terminal des départs était complètement éclatée, il y avait de la fumée partout. Il y a des ambulances, des pompiers et des blessés, car il y a des gens couchés sur le sol devant le hall des départs. Tous les gens évacués sont rassemblés devant le point DHL avec les valises. Je venais chercher une amie: son avion a atterri et elle est coincée dans l'avion sur le tarmac".

"Il y a d'abord eu une détonation. Tout le monde a commencé à courir. Puis il y en a eu une deuxième", ont indiqué deux personnes qui se trouvaient dans le café Starbucks de l'aéroport. 

"Il y a eu une première explosion dans le bâtiment de la division charter. Le temps de me retourner et essayer de me cacher avec mon épouse, il y a eu une deuxième explosion beaucoup plus puissante au niveau des comptoirs 4 et 5. Je connais bien l'aéroport. Avec de la fumée et le reste ne se décrit pas parce que tout le monde sortait de là avec beaucoup de stress parce que le risque d'y avoir une troisième explosion était trop grand", a également témoigné un voyageur sur Bel RTL.

"Nous nous sommes immédiatement jetés au sol"

Yohan était présent dans le hall des départs au moment de l'explosion. Il a témoigné, choqué, sur Bel RTL. "J'étais derrière une porte, elle a explosé. On a vite couru sur la bande de transport des bagages et on est descendus au sous-sol où tout le monde se demandait ce qui se passait. Tout le monde avait senti des vibrations, jusqu'au -1. Donc même 3 étages plus bas ça vibrait très très fort, suffisamment pour tout l'aéroport s'en rende compte. Donc à mon avis ça a dû faire de fameux dégâts."

Valérie travaille à l'Autogrill et a entendu deux explosions et des tirs. "Nous nous sommes immédiatement jetés au sol, à l'instar des clients. Les plafonds se sont effondrés, c'était terrible. J'ai aidé des personnes blessées comme j'ai pu, en compagnie d'un collègue. Nous avons transporté plusieurs personnes à l'extérieur, où des dizaines de blessés gisaient déjà".

Un couple de Français qui se trouvait à l'enregistrement, à quelques mètres des explosions, déclare: "Nous avons entendu une première détonation, nous nous sommes retournés et regardions ce qui se passait juste devant nous quand il y a eu une deuxième explosion à une quinzaine de mètres. Nous nous sommes alors mis à courir et nous nous sommes cachés au niveau des garages".

La circulation des transports publics a été interrompue à Brussels Airport sur ordre de police, indiquent la SNCB et la Stib sur Twitter.

interieur2

Image envoyée par Dispatch
Image envoyée par Dispatch

Capture d
Capture d'écran du compte Twitter du site 20 Minutes.

charter01
Photo de la zone charter où une des bombes a explosé, envoyée par M. Leroy

zavent01
Photo du hall de départ où l'autre bombe a explosé, envoyée par M. Leroy

EXPLOSION A L'AEROPORT DE BRUXELLES !!!! QUEL HORREUR !!!

Posté par Old School : Musique a l'Ancienne sur mardi 22 mars 2016


Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Les titres

Vidéos

vidéos