La victime était abusée sexuellement depuis ses treize ans par son père. Les faits ont duré plusieurs années. C'est le partenaire actuel de la jeune fille qui l'a convaincue de déposer plainte en mars dernier. Interrogé, le père a reconnu qu'il avait entretenu une relation sexuelle avec sa fille. Il lui donnait 300 à 400 euros par mois afin de la rendre plus complaisante. Il affirme également que sa fille acceptait, à chaque fois, à avoir des contacts sexuels avec lui.

 

L'accusation: ce père payait sa fille comme une prostituée

Le ministère public, qui a remarqué que la manière dont le père avait impitoyablement piégé sa fille dans ses filets pendant toutes ces années était "répugnante", a requis une peine de cinq ans d'emprisonnement ainsi qu'une mise à disposition du gouvernement pendant 5 ans. "Cela défie tout entendement d'oser suggérer qu'une fille puisse consentir à une relation sexuelle avec son père. En payant sa fille comme une prostituée, il apaisait sa conscience", a remarqué le substitut. dit en substance le procureur.

 

La défense: pas de preuve que les contacts sexuels ont eu lieu contre la volonté de la victime

La défense a réclamé l'acquittement affirmant qu'il n'était pas démontré que les contacts sexuels ont eu lieu contre sa volonté. L'avocat de l'inculpé a remarqué que son client, qui réalise maintenant que sa relation avec sa fille était mauvaise, acceptait un suivi psychologique. Le jugement sera rendu le 12 juillet.