Le parquet fédéral a mené des perquisitions ce mercredi matin dans des locaux situés à Marcinelle (Charleroi), Genk, Bourg-Léopold, Gentbrugge (Gand), Eernegem et Zwijndrecht. Des maisons particulières étaient également visées, notamment à Mouscron, a expliqué la porte-parole du parquet. Notre journaliste Ludovic Delory était sur place à Charleroi pour RTL-TVI. Cette action a été menée dans le cadre d'une enquête sur une fusillade qui avait fait 3 blessés graves au local d'une bande rivale, les Outlaws, à Aalbeke en octobre 2009, et sur un incendie criminel perpétré la même année, a expliqué la porte-parole du parquet.

En tout, 10 personnes ont été appréhendées et plusieurs objets ont été saisis lors de ces perquisitions, a expliqué le parquet. Parmi ces 9 hommes et une femme, tous quinquagénaires, certains devront comparaître devant le juge d'instruction de Courtrai. "A notre demande, deux perquisitions ont été menées dans le nord de la France. Un suspect a été interpellé, pour lequel un mandat d'arrêt européen a été décerné", a ajouté le parquet. Un grand nombre d'armes de poing et autres armes ont été saisies, ainsi qu'un tas de documents et plusieurs ordinateurs. La police a également découvert une quantité de drogue considérable dans les locaux à Eernegem.

A Marcinelles, le local visé était situé rue de Couillet. Il abrite les Hells Angels Charleroi City. Un homme y a été appréhendé par le premier substitut du procureur du Roi de Charleroi et deux motos ont été saisies. Une quinzaine de policiers et des chiens pisteurs étaient mobilisés.