"Nous ne sommes pas prêts à faire face à une "super-tempête", et si elle se produit, nous pourrons alors nager à nouveau jusque Bruges". Voilà une des principales conclusions du séminaire "Kust van Nature" organisé mardi par Natuurpunt à Ostende.
Dans son "Plan Kappa", l'organisation environnementale flamande plaide pour des mesures de protection naturelles. Elle propose ainsi que les 67 km de la Côte belge soient équipés de larges zones de dunes, de plaines inondables et des récifs d'huîtres afin de lutter contre de potentielles "super-tempêtes" et les changements climatiques. Des données scientifiques montrent que le niveau de la mer devrait augmenter de 14 à 93 centimètres d'ici à 2100. (NICOLAS MAETERLINCK)