Le 8 juin dernier, en début de soirée, le prévenu a participé à une petite manifestation à Ostende. Après la manifestation, il s'est rendu dans un café où il a échangé des mots avec une dizaine de musulmans. Devant leurs yeux, Arne S. a déchiré un exemplaire du Coran.

 

Parce qu'il aurait reçu le livre à la tête

Selon les dires du prévenu, les musulmans lui ont lancé le livre sacré à la tête, ce qui a provoqué son geste. Me Olivier Ryde, avocat du prévenu, a demandé l'acquittement de son client. Selon lui, il n'était pas question d'une quelconque infraction à la loi sur le racisme. Il a également relevé que les musulmans ne s'étaient pas constitués partie civile au procès.

 

4 mois fermes et 600€ d'amende

Le juge a condamné Arne S. à une peine effective de quatre mois. Il doit également payer une amende de 600 euros. L'homme avait déjà écopé d'une peine de 18 mois de prison avec sursis probatoire pour avoir bouté le feu dans un bois. Le tribunal se penchera prochainement sur une révocation éventuelle de ses conditions.