En ce moment
 

La sanction va tomber pour le prince Laurent, qui ne pouvait pas s'afficher avec des dignitaires chinois: sa DOTATION pourrait être suspendue

 

Le Premier ministre Charles Michel entend infliger une "sanction proportionnelle" à l'égard du prince Laurent. Ce dernier a été photographié fin juillet à l'ambassade de Chine, lors d'une cérémonie marquant le 90e anniversaire de la fondation de l'armée chinoise.

Charles Michel va infliger une "sanction proportionnelle" au prince Laurent, qui a été photographié durant la cérémonie du 90e anniversaire de la fondation de l'armée chinoise, fin juillet, en dépit de l'interdiction du Premier ministre que le prince rencontre des dignitaires étrangers. Le premier ministre a indiqué qu'il allait proposer une procédure de sanction devant le gouvernement. Cette sanction peut résulter en une suspension de la dotation 2017, a indiqué le porte-parole du Premier.

La photo, qui figure le prince Laurent en uniforme entre des dignitaires chinois, a été postée par le prince lui-même sur le réseau social Twitter. Le Palais n'a pas réagi.

Contacté par nos soins, le prince Laurent affirme qu'il a répondu à une invitation personnelle. Lorsque nous lui avons demandé s'il a obtenu l'autorisation du gouvernement fédéral pour participer à cet événement, le prince Laurent a coupé court à la conversation.

Suite à plusieurs incidents, le Premier ministre Charles Michel avait signifié à Laurent qu'il ne pouvait plus rencontrer de dignitaires étrangers, au risque de perdre sa dotation annuelle de 308.000 euros par an.


Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Les titres

Vidéos

vidéos