Les élections de mai 2014 dans notre pays seront historiques. Pour la première fois, les élections fédérales et régionales (ainsi qu'européennes) se dérouleront au même moment. Elles pourraient aussi devenir historiques pour une autre raison. Si la N-VA triomphe, la forme de la Belgique telle que nous la connaissons aujourd'hui pourrait changer avec une autonomie encore accrue des Régions aboutissant à une espèce de confédéralisme. Après des élections communales réussies, la N-VA continue à trôner en tête des partis de Flandre dans tous les sondages. Si elle remporte les élections en 2014, devra-t-elle assumer son rôle et monter dans le gouvernement fédéral ? Une majorité de Flamands estime que oui, selon notre Grand Baromètre RTL / Le Soir réalisé par Ipsos. Wallons et Bruxellois pensent massivement que non. Ces derniers se prononcent largement en faveur d'une reconduction de la majorité actuelle (CD&V, SP.a, Open Vld, PS, MR, cdH), ce qui n'est pas le cas des Flamands qui veulent visiblement passer à autre chose.

La N-VA doit-elle faire partie du prochain gouvernement fédéral s'il ressort des élections qu'elle est le plus grand parti flamand ?

65% Flandre
20% Wallonie
28% Bruxelles

Si le résultat des élections le permet, l'actuelle majorité (CD&V, SP.a, Open Vld, PS, MR, cdH) doit-elle continuer à gouverner ?

47% Flandre
63% Wallonie
68% Bruxelles

 

"La N-VA doit participer au gouvernement"

"Je suis l'un des 65% de Flamands qui estiment que la N-VA doit participer au gouvernement et nous allons tout faire pour prendre le pouvoir à tous les niveaux en 2014", a pour sa part déclaré Bart De Wever. "Nous voulons absolument aller au gouvernement, qu'il soit fédéral ou flamand. C'est aux autres partis de décider s'ils veulent former un gouvernement avec la N-VA au niveau flamand puis au fédéral."