En ce moment
 
 

Des milliers de Wallons privés d'électricité à cause de la tempête hivernale: nous avons suivi une équipe d'Ores chargée de rétablir le courant

  • Neige: nombreuses coupures de courant dans la province de Namur

  • Panne d

  • Neige: le point sur les coupures d

 
 
 

La "forte tempête hivernale" qui a soufflé cette nuit sur notre pays a privé d'électricité quelques dizaines de milliers de foyers dans toutes les provinces du pays.

La "forte tempête hivernale" qui a soufflé cette nuit sur notre pays a privé d'électricité quelques dizaines de milliers de foyers. Vous êtes nombreux à nous signaler ces coupures de courant via notre bouton orange Alertez-nous, comme Serge de Chastre (province du Brabant Wallon): "Je voulais voir si j'allais travailler ou si je travaillais de chez moi donc j'ai allumé la télévision à 5h50 pour regarder les informations, et à 6 heure, tout s'est coupé et j'ai regardé par la fenêtre dans la rue et tout était éteint" .  

Le porte-parole d'Ores, Jean-Michel Brebant, joint par notre journaliste Jennifer Istace, expliquait ce matin sur Bel RTL que le nombre exact de foyers concernés n'était pas encore établi.

"On est confronté à des soucis sur le réseau Ores depuis à peu près une heure du matin pour le Namurois et un peu plus tard pour la région de Marche-en-Famenne et d'Arlon. Ces problèmes sont liés aux conditions climatiques qu'on connait depuis cette nuit, c'est-à-dire des vents forts et des chutes de neige et les équipes d'Ores travaillent depuis cette nuit pour le rétablissement du courant aussi vite que possible mais dans des conditions compliquées", a-t-il expliqué.

Des chutes de lignes aériennes provoquées par les fortes rafales de vent sont à l'origine de ces pannes. Les équipes d'Ores se sont affairés toute la nuit et la matinée pour pouvoir réalimenter le plus rapidement possible les foyers concernés.

Dans notre RTLinfo 13H, notre journaliste Sébastien Prophète a suivi une équipe d'Ores chargée de ces réparations dans le village de Biesme. Pour rétablir au plus vite le courant, un employé d'Ores est suspendu à un pylône. Il affronte les hauteurs et le froid des campagnes. Il remplace les câbles à haute tension, endommagés par les intempéries.  Raphaël Rulmont, chef de réseau -gestionnaire de réseaux de distribution de gaz et d'électricité "Ores"- détaillait l'origine de cette panne: "Les files ont grossi avec le poids du givre et de la neige. Ils sont un peu descendus et avec le vent, ils se sont cassés, sont tombés et cela a créé un court-circuit dans la portée", détaille le chef.  

Après quelques heures de patience, la situation est donc rentré dans l'ordre à Biesme.

Dans notre journal de 13h, notre journaliste faisait le point sur la situation: " Le courant n'a pas encore été rétabli dans toute la Wallonie, mais la situation progresse petit à petit. Une soixantaine de ménages dans la province du Luxembourg ont toujours quelques problèmes d'électricité. Dans la province de Namur, 500 et 600 ménages étaient encore concernés sur le coup de 13h. (..) Tout devrait rentrer dans l'ordre cet après-midi."

Même son de cloche chez Ores: "Il subsiste quelques soucis en basse tension pour quelques particuliers dans des endroits reculés où les choses devraient être réglées dans le courant de l'après-midi", selon Ores. Du côté de Resa, l'opérateur des réseaux de distribution de gaz et d'électricité en province de Liège, on signale, vendredi en début d'après-midi, que la situation est désormais "quasi normale". (Belga)

Déjà hier soir, le sud de la région de Charleroi était plongé dans le noir.


 

Vos commentaires