Le ministre allemand de la Défense, Thomas de Maizière, "est le favori dans la course" au poste de secrétaire général de l'Otan, affirme l'hebdomadaire 'Der Spiegel' dans son édition parue lundi, sans citer de source.
M. de Maizière, un membre de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière Angela Merkel, est considéré comme le "candidat le plus prometteur" pour succéder à l'ancien Premier ministre danois Anders Fogh Rasmussen, dont le mandat expire en principe le 31 juillet 2014, ajoute le magazine. Le ministère allemand de la Défense s'est refusé à tout commentaire sur cet article. M. de Maizière, 59 ans, est ministre de la Défense depuis mars 2011. Mais son étoile a pâli en raison de plusieurs scandales, dont la récente - et coûteuse - annulation du programme de drones Euro Hawk, l'absence d'appel d'offres pour l'achat d'hélicoptères NH90 et les problèmes, délais et surcoûts de l'avion de chasse Eurofighter (alias "Typhoon"). Mais selon 'Der Spiegel', les autres candidats potentiels - le chef de la diplomatie polonaise, Radoslaw Sikorski, le ministre belge de la Défense, Pieter De Crem, et l'ancien ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini - "rencontrent de plus grands obstacles" pour obtenir l'accord par consensus des 28 pays membres de l'Alliance atlantique. L'hebdomadaire ajoute que Mme Merkel et le ministère allemand de la Défense ont, tout comme le siège de l'Otan à Bruxelles, donné leur accord tacite à l'annonce de sa candidature par M. de Mazière après les élections législatives allemandes du 28 septembre prochain. (Belga)