PS et cdH se sont accordés pour gouverner ensemble en région wallonne. En région bruxelloise, par contre, le FDF les accompagnera au pouvoir. Ces accords ont été entérinés ce jeudi par les hauts responsables des trois partis. La première déduction de ces majorités est que le MR est parti pour 5 années supplémentaires dans l'opposition au niveau régional.
 
Les deux présidents du PS, Elio Di Rupo et Paul Magnette, ont bouclé mercredi leur tour de consultations après les élections de dimanche en recevant les partenaires sociaux.

 

Les négociations vont débuter

Jeudi, en fin d'après-midi, ils ont tenu une conférence de presse au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le PS et le cdH ont annoncé à cette occasion qu’ils vont débuter les négociations en vue de former les Gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le PS, le FDF et le cdH vont par ailleurs commencer les négociations avec leurs partenaires néerlandophones pour former le Gouvernement bruxellois.

 

Ils souhaitent "bâtir un projet ambitieux"

"Le PS, le cdH et le FDF souhaitent bâtir un projet ambitieux et cohérent pour l’ensemble des Wallons et des Bruxellois, dans un cadre budgétaire responsable. La première des priorités est la création d’emplois et d’activités économiques. Le PS, le cdH et le FDF veulent accentuer le redéploiement économique de la Wallonie et de Bruxelles et renforcer la cohésion sociale, afin d’assurer le bien-être de tous les Wallons et de tous les Bruxellois", indique le communiqué de presse.

A Bruxelles, Guy Vanhengel (Open VLD) a annoncé l'ouverture de négociations avec le sp.a et le CD&V.