Un consensus est apparu mercredi au sein de la Conférence des présidents des Assemblées parlementaires pour confirmer le passage de la pension des parlementaires de 55 à 62 ans dès le 30 juin 2014 au lieu de 2016 pour certaines catégories. Le calcul se fera désormais en 36èmes et non plus en 20èmes, a annoncé le président de la Chambre André Flahaut (PS).
Lors de cette réunion, le président du Parlement flamand, Jan Peumans (N-VA) a présenté l'étude comparative demandée par son assemblée sur la pension parlementaire ainsi que les premières conclusions du groupe de travail inter-assemblées sur la question des pensions. Le groupe de travail affinera, pour la prochaine réunion, le dispositif d'assimilation éventuelle de certaines périodes avant de s'attacher à la discussion d'un nouveau statut des parlementaires. Par ailleurs, la Conférence a entendu le rapport du groupe de travail "Partis politiques", chargé de transposer les recommandations du GRECO (Groupe d'Etats du Conseil de l'Europe contre la corruption), en ce qui concerne la transparence relative au financement des partis politiques. Là aussi, des convergences ont été constatées mais il reste des points à arbitrer. Enfin, la Conférence a pris acte de l'état d'avancement des travaux des greffiers des assemblées concernant la coopération entre elles en matière de personnel dans la perspective notamment d'exécution de la réforme institutionnelle concernant plus particulièrement le Sénat. La prochaine réunion de la Conférence est prévue le 27 juin à 8 heures. (ALN)