En ce moment
 
 

Bart De Wever à nouveau menacé de mort: s'il ne se convertit pas à l'islam, il sera exécuté (vidéo)

Bart De Wever à nouveau menacé de mort: s'il ne se convertit pas à l'islam, il sera exécuté
 
 

Des nouvelles menaces de mort ont été proférées à l'encontre du président de la N-VA Bart De Wever. Formulées dans une lettre rédigée en français, elles ont été affichées au Handschoenmarkt, à Anvers. "J’ai lu dans un rapport de police que quelqu’un avait affiché une lettre de menace à Anvers. Une lettre en français qui précise que je serais exécuté si je ne me convertissais pas à l’islam. Je ne compte pas le faire, on va voir la gravité réelle des faits", a-t-il indiqué à nos confrères de VTM.


"Cette plaie est à présent ouverte avec la Syrie et beaucoup de pus s'en échappera"

"J'ai toujours prédit que nous ne serions pas quitte dans l'immédiat de la menace de cet islam extrémiste. Cela a été négligé durant des années. Cette plaie est à présent ouverte avec la Syrie et beaucoup de pus s'en échappera encore avant que nous n'en soyons débarrassés" a encore commenté ce dimanche le patron de la N-VA.

M. De Wever bénéficie d'une protection personnelle de longue date. L'Organe de Coordination pour l'Analyse de la Menace procède à des screenings pour évaluer le niveau de celle-ci. Selon Bart De Wever, celle-ci est, en ce qui le concerne, d'un niveau tel qu'il reçoit une protection rapprochée.


 

Vos commentaires