En ce moment
 

Charleroi: saisie de fusils d'assaut et pistolets-mitrailleurs, trafic d'armes démantelé

Charleroi: saisie de fusils d'assaut et pistolets-mitrailleurs, trafic d'armes démantelé
 

(Belga) Le 14 février dernier, la PJF de Charleroi a mené une série de perquisitions dans un vaste dossier de trafic d'armes. Une quarantaine ont été saisies, dont des fusils d'assaut et des pistolets-mitrailleurs. Trois personnes sont sous mandat d'arrêt, mais une seule a été inculpée pour ce trafic.

L'affaire n'a pas été ébruitée par le parquet de Charleroi et est étrangère aux saisies d'armes orchestrées ce lundi par la PJF de Mons-Tournai. Le 14 février, la juge d'instruction Léonard a ordonné une série de perquisitions chez un jeune Carolo suspecté d'être à la tête d'un trafic d'armes. Chez le beau-père de ce dernier, les enquêteurs ont découvert un arsenal sous le lit. Au total, une quarantaine d'armes ont été saisies parmi lesquelles un fusil d'assaut AK47, un pistolet-mitrailleur STEN, un UZI, un riot-gun, 11 armes de poing et 6 fusils. Des munitions et des chargeurs ont également été emportés. Selon le parquet de Charleroi, trois suspects ont été placés sous mandat d'arrêt, mais seul le jeune Carolo a été placé pour trafic d'armes. Il est également inculpé pour trafic de stupéfiants et fabrication de fausse monnaie. Les deux autres individus sont concernés uniquement par un vol avec violence. Une série d'autres suspects ont été inculpés mais laissés en liberté. Pour l'heure, aucun lien avec les milieux terroristes n'a été mis au jour. Le parquet fédéral n'est d'ailleurs pas saisi de l'enquête qui s'oriente plutôt vers le banditisme "classique". (Belga)

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Vidéos

vidéos