En ce moment
 

Charles Michel: "De plus en plus, on va devoir être dans une société" où il faudra accepter moins de libertés pour mieux lutter contre les terroristes

 

Selon Charles Michel, invité du RTLINFO 19H, l’Espagne avait aussi envoyé son signalement de radicalisation à la Belgique. Mais il a été impossible de le localiser pour nos forces de l’ordre.

Le Premier ministre l’a avoué: "Oui, la menace s’est intensifiée" en Belgique. En effet, les plus de 200 dossiers ouverts pour terrorisme depuis le début de cette année constituent d’ores et déjà un record.

Mais le Premier ministre l’assure, la Belgique s’organise. "On a voté des évolutions de la loi pour faciliter les écoutes téléphoniques et les contrôles des communications internet dans le cadre de la lutte contre le terrorisme", a-t-il rappelé. "Mais on va devoir toujours faire plus". Cette surveillance accrue des individus est selon lui inéluctable: "On va devoir de plus en plus trouver un nouvel équilibre entre la liberté de circuler, les droits à la vie privée, mais en même temps il sera nécessaire d'accepter quelques contraintes" comme les contrôles d'identité et de bagages. "Je pense que, de plus en plus, on va devoir être dans une société de cette nature-là."

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Vidéos

vidéos