En ce moment
 

RTL Belgium annonce son plan de transformation: "105 emplois, c'est important, mais c'est à la mesure des enjeux auxquels on fait face"

 

Atmosphère particulière ce matin dans nos bâtiments de RTL House: un conseil d’entreprise extraordinaire a eu lieu. Dans la foulée, la direction a annoncé au personnel son intention de se séparer d’une centaine de collaborateurs. La procédure Renault est donc enclenchée. Pourquoi une telle restructuration ? "Pour faire face à la concurrence et s'adapter à l'évolution des médias", répond la direction. Ce que réfutent les syndicats.

Un conseil d'entreprise extraordinaire s'est tenu chez RTL Belgium, ce jeudi matin. La direction a annoncé le "plan de transformation #Evolve" de l'entreprise, dont on parle depuis quelques mois. 

Ce plan vise une restructuration de l'entreprise, par la transformation et la redéfinition de certaines fonctions. 105 emplois pourraient être concernés. Actuellement, RTL Belgium emploie 500 salariés, une centaine de pigistes réguliers et environ 200 pigistes occasionnels. Le chiffre de 105 licenciements concerne tant les salariés que les pigistes réguliers. Mais il ne tient pas compte de tous les pigistes occasionnels dont le contrat ne sera pas renouvelé, souligne encore le représentant syndical.

La procédure prévue par la loi Renault entre en phase de discussion et de consultation.

Ce que dit la direction: "Faire face à l'évolution du secteur audiovisuel au cours des dernières années"

Le plan de transformation vise à permettre à RTL Belgium de faire face à l'évolution qu'a connue le secteur audiovisuel au cours des derniè§res années:

- l’arrivée de TF1 sur le marché publicitaire belge,
- la maturité du marché publicitaire en TV qui se traduit par une trop faible progression des investissements annuels en Belgique,
- la multiplication des financements publics et l’assouplissement des règles dont bénéficie la RTBF tant en TV (financement des séries belges notamment) qu’en radio (quotas non globalisés notamment) qui faussent la concurrence sur un marché étriqué,
- l’arrivée d’opérateurs télécoms locaux (Proximus, Telenet, Voo) et de puissants groupes sur le marché de la consommation audio et vidéo,
- la modification des modes de consommation médias du public.

Cette nouvelle structure du marché impacte directement la rentabilité de RTL Belgium et menace le modèle de média généraliste privé ancré dans le quotidien des Belges francophones qu’applique RTL depuis 30 ans. Afin de pérenniser durablement les activités d’un groupe de chaînes privées proposant des contenus forts et de conforter sa position de leader sur le marché belge, la direction de RTL Belgium a donc élaboré un plan de transformation intitulé "#evolve" qui vise la structure et le fonctionnement de l’entreprise en vue de les rendre plus efficients et agiles.


Le plan de transformation #evolve s’articule autour de 5 axes:

1) Régie publicitaire
2) Rédaction
3) Production
4) Digital
5) Structure

Ce plan vise une transformation de l’organisation et du fonctionnement de l’entreprise se traduisant notamment par la redéfinition et/ou la suppression de certaines fonctions exercées jusqu’ici en son sein : 105 collaborateurs pourraient dès lors être concernés par un licenciement.


Philippe Delusinne, administrateur délégué:
"A la mesure des enjeux"

"Pour que RTL reste dans les dix prochaines années une société qui continue à faire ce qu'elle fait au niveau de la production locale, du news local, il fallait changer des choses rapidement", a déclaré Philippe Delusine ce matin sur les ondes de Bel RTL. 

"105 emplois, c'est un nombre important, mais il est à la mesure des enjeux auxquels on fait face aujourd'hui. La pression qui est la nôtre aujourd'hui est insupportable. Dès 2018, nous serons impactés de plein fouet, notamment à cause de l'arrivée de TF1. Si nous ne réagissons pas, la télévision sera en perte l'an prochain". 

cj

Ce qu'en pensent les syndicats: "Un plan de restructuration qui refuse de donner son nom"

Les représentants du personnel ont publié un communiqué jeudi après-midi.

"La direction de RTL Belgium a notifié au Conseil d’Entreprise et à l’ensemble du personnel son intention de licencier 105 employés et d’enclencher la procédure Renault. Ce sont 105 professionnels de talents, 105 familles impactées et des conditions de travail incertaines pour ceux qui restent. Il s’agit d’un drame social et humain qui ne se justifie en rien, un drame organisé pour anticiper d’hypothétiques pertes de recettes et qui a pour seul objectif de pérenniser les dividendes de l’actionnaire : la solution de facilité.

Le personnel attendait de ce plan un vrai projet ambitieux tourné vers l’avenir, respectueux de l’emploi et du personnel. 105 licenciements alors que à l’heure actuelle ce plan de transformation se résume à 5 axes (régie publicitaire, rédaction, production, digital, structure) sur lesquels nous n’avons aucun détail. Ce plan de transformation est un plan de restructuration qui refuse de donner son nom", indiquent les délégués syndicaux.


Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Les titres

Vidéos

vidéos