La Croix-Rouge s'inquiète. Ses stocks de poches de sang diminuent de plus en plus. Si chaque été elle doit faire appel à toutes les bonnes volontés car, vacances oblige, les dons sont moins conséquents, cette année la pénurie est 20% plus importante que d'habitude.

"On risque de manquer de produits sanguins "

Si la situation ne s'améliore pas, elle risque d'avoir des difficultés à approvisionner les hôpitaux et les cliniques.

"Nous avons constaté une importante diminution du nombre de donneurs. Cela se ressent aussi dans nos centres de collectes et de prélèvement où le nombre de passages a diminué parfois jusqu'à 20%. Après un premier bilan, nous avons constaté que même chez les donneurs positifs, nous manquons de produits sanguins pour pouvoir répondre à la demande des hôpitaux. Là, nos stocks sont à limite. Nos équipes prévisionnelles nous annoncent que si les donneurs ne se présentent pas en collecte pour venir donner leur sang, on risque de manquer de produits sanguins et on risque de ne pas pouvoir desservir comme à notre habitude les hôpitaux", explique Jessica Loson, porte-parole de l'association, au micro d'Alexandre Carette pour Bel RTL.


Tous les lieux de collectes sont sur le site www.transfusion.be ou via le numéro gratuit: 0800/92.245