En voulant éviter un tracteur, les cinq tanks ont ralenti et freiné, ce qui a provoqué une collision en chaîne. Les véhicules circulaient entre Bourg-Léopold et la gare d'Orischot, aux Pays-Bas, pour se rendre en Allemagne afin de participer à un exercice, comme c'est couramment le cas dans le cadre des différentes coopérations multinationales, a précisé la Défense.

 

Les réseaux sociaux se sont emparés de l'affaire

Il s'agit bien d'un incident mineur, puisque les dégâts sont peu importants et les véhicules déjà opérationnels. La maréchaussée néerlandaise s'est rendue sur place afin de constater les faits et déterminer les circonstances de l'accident.

L'incident n'a fait aucun blessé mais la presse et les réseaux sociaux s'en sont quelque peu emparé vendredi matin. Le quoditien Het Laatste Nieuws titrait notamment "S'il y a la guerre, nous n'appellerons pas les Belges". Des tweets humoristiques relatifs à l'accident ont par ailleurs circulé.