42% des Belges ne parlent aucune 2ème langue: voici 2 méthodes innovantes pour apprendre

 

Selon des statistiques européennes, 42% des Belges déclarent ne connaitre aucune langue étrangère. Pourtant, c’est une exigence de plus en plus répandue dans le monde du travail. Aujourd’hui, il y a pourtant de multiples façons d’apprendre une langue. Les écoles privées se multiplient, particulièrement à Bruxelles, et avec les nouvelles technologies, les possibilités ne manquent pas.


Des sessions de discussion gratuites sur internet

Un site internet belge, Speaky, permet par exemple de trouver un partenaire avec qui pratiquer une langue étrangère. Ouvert il y a un an, ils ont rassemblé 100.000 utilisateurs aux 4 coins du monde, pour 113 langues disponibles. "Admettons que vous voulez apprendre l’espagnol, on vous mettra en contact avec un Espagnol qui veut appeler le français. Et vous allez pouvoir pratiquer avec le video chat", expliquait Benjamin Defrenne, le co-fondateur du site, au micro de Simon François, Dominique Sokolowski et Philippe Godin dans le RTLINFO 19H. Une méthode autodidacte qui se révèle peu coûteuse, puisque le site est tout simplement gratuit!


Des cours payants sous autohypnose

Autre possibilité, l’autohypnose. Des cours individuels, précédés d’une formation pour apprendre la technique. "C’est un état dans lequel on est toujours conscient et maitre de ses propres actes. Ce qui change, c’est la capacité de mémorisation du cerveau", explique Rosy Stuppello, la directrice de l’école de langue qui utilise l’auto hypnose. C’est ce que teste Catherine. Après s’être mise totalement à l’aise, couchée, les yeux fermés, elle répète les phrases dites par sa professeure. "Par des petits rappels, des petites phrases répétées, on retrouve un vocabulaire qui était enfui et qui ressurgit. C’est surprenant." Des cours qui ont un coût : 1600€ pour 30h de cours.

Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Dernières infos

Vidéos

vidéos