Avec l'arrivée du beau temps, la période des soirées au coin du feu touche (normalement) à sa fin. L'heure est donc venue de faire ramoner sa cheminée. Le journal L'Avenir indique ce samedi matin que la suie récoltée lors de ces ramonages de cheminées est considérée comme un déchet toxique en Flandre, mais pas en Wallonie.
 
 

Certains types de suies peuvent provoquer des cancers

En Flandre, cette suie doit donc être évacuée par une entreprise spécialisée. Elle est en général stockée dans des centres de déchets nucléaires. En Wallonie par contre, elle est considérée comme un "déchet organique biodégradable ou non biodégradable", qui peut être entreposé en parc à conteneurs. Or, certains types de suie contiennent des hydrocarbures aromatiques polycycliques qui provoquent certains cancers.