La police de la route dispose depuis la semaine dernière du système Eucaris qui permet d'obtenir plus facilement les données personnelles des conducteurs ne respectant pas le code de la route. Mais les agents affirment avoir reçu l'ordre de ne plus mettre d'amendes aux conducteurs néerlandais sur base de ce système.

Le secrétaire d'Etat à la Mobilité Melchior Wathelet (cdH) et la police fédérale confirment. "Aucun traité n'a été signé à ce sujet entre notre pays et les Pays-Bas", explique la porte-parole de la police fédérale. Mais "il a seulement été stipulé que l'on ne pouvait plus verbaliser sur base de ce système. Des amendes sont encore possibles via le parquet."

Le SPF Mobilité espère aboutir à un traité avec les Pays-Bas d'ici la fin de l'année. Un traité européen est attendu pour 2014.