Une pétition sur internet a déjà rassemblé 28.000 signatures. Elle vise à faire interdire les listes politiques Islam. Pourquoi ? Parce que cette liste, un de ses élus du moins, veut voir la Sharia, la loi islamique, instaurée en Belgique.

Deux élus de ces listes siègeront comme conseillers communaux. Un à Molenbeek, l'autre à Anderlecht. Ce qui dérange également la population, c'est que les discours des élus de cette liste a radicalement changé après les élections. "Pour moi l'idéal serait un état de justice fondé sur la loi islamique", a ainsi déclaré l'élu de la liste Islam à Anderlecht.

 

Pas représentatif de l'avis de nombreux musulmans

Mais voilà, cette idée est contraire à nos lois démocratiques. En outre, cette liste ne représente plus l'avis de nombreux musulmans qui vivent en Belgique. D'ailleurs, l'exécutif des musulmans a pris ses distances avec ce groupuscule. "Il est inimaginable que la majorité des musulmans puisse concevoir que la Belgique devienne un état musulman. En outre, le concept de Sharia fait référence à des pays dictatoriaux", a déclaré la vice-présidente de l'organisation. 

 

La pétition provient d'un autre extrême

Face à ces polémiques, une pétition s'est donc mise en place pour faire interdire la liste Islam. Comme indiqué plus haut, elle recueille déjà 28.000 signatures, ce qui témoigne de l'émotion suscitée. Mais nombreux sont ceux qui ignorent que cette pétition provient d'un autre extrême, puisque son instigateur n'est autre qu'un membre carolo du Front national.