"Un parc industriel éclairé à 100% génère une pollution visuelle pour les riverains", indique Julien Mestrez, président de la Spi, l'agence de développement économique de la province de Liège, à l'initiative du projet. "Nous avons développé un nouveau concept avec différents partenaires, un nouveau type de luminaires innovants, plus écologiques dans leur fabrication et leur utilisation, qui modulent l'éclairage en fonction des besoins."   

 

Comment ça fonctionne?

Chaque luminaire est équipé de capteurs de mouvements et de présence lui permettant de reconnaître le type d'utilisateur (piéton, cycliste, véhicule motorisé), d'anticiper ses besoins et de gérer l'éclairage coordonné d'un groupe de luminaires successifs. Au passage d'un utilisateur, plusieurs luminaires s'éclairent pour lui fournir des conditions de sécurité et une ambiance lumineuse, tout en limitant les dépenses d'énergie. 

 

Généralisé en cas de succès

Le projet s'est concrétisé grâce à une collaboration entre les universités de Liège et de Louvain-la-Neuve, deux partenaires privés (les sociétés Arthos Technics et les entreprises E. Ronveaux), avec le soutien de la Wallonie. Le budget du projet s'élève à 1,2 million d'euros, financé à hauteur d'un million d'euros par la Wallonie, le reste étant pris en charge par les partenaires privés.      

En cas de succès, le projet sera généralisé en Wallonie, où se trouvent 320.000 luminaires publics.