Des motards s'entraînent avant de reprendre la route: "Les premiers beaux week-ends de la saison sont un piège dangereux"

 

La première journée bruxelloise de la moto s'est déroulée ce samedi sur le site de l'IBSR, l'Institut belge pour la sécurité routière. Elle a pour but de remettre les motards en selle après l'hiver et de leur rappeler les bons réflexes à avoir sur la route. Justine Sow et Redjep Ahmetaj se sont rendus sur place.

Se faufiler entre les voitures, maîtriser des virages serrés à faible vitesse, autant d'exercices organisés pour les motards. Les débutants découvrent l'engin, les expérimentés se perfectionnent. "Au début en tout cas, je fixe un peu trop les cônes, et donc je me dirige vers eux, alors que je devrais regarder là où je veux aller à la base", confie un motard qui s'exerce.


Retrouver ses réflexes

Durant l'hiver, certains motards n'ont plus touché à leurs deux roues. Résultat : on observe une perte de confiance ou de réflexes. Rien de tel qu'un parcours pour une remise en selle en toute sécurité. "Il faut bien comprendre que les premiers beaux week-ends de la saison sont vraiment un piège très dangereux pour les motards. Malheureusement les statistiques montrent que c'est à ce moment-là que les motards risquent le plus d'avoir des problèmes sur la route", explique Amby, formateur en perfectionnement pour Cap moto.


Comment bien relever sa moto?

Et puis que faire en cas d'accrochage? Le dos bien droit, les jambes fléchies, les motards apprennent à relever leur engin sans difficulté. "C'est rassurant de se dire que si je tombe en plein milieu de la route, au moins je peux dégager la voie", explique une pilote de moto. "On ne sent même pas le poids de la moto en fait. C'est 220 kg, on a l'impression que ça en fait 50", confie un autre motard.

Cette journée est aussi l'occasion de présenter les nouveaux équipements de sécurités et le matériel à disposition des motards. Comme cet airbag à enfiler. Visiblement très résistant.


Le nombre d'accidents en baisse: la Wallonie reste la région la plus dangereuse pour les motards

Ces dix dernières années, le nombre d'accidents de moto a baissé de 25%, mais on en compte encore une dizaine chaque jour. Les plus graves ont lieu en Wallonie, en raison des routes sinueuses et des longues distances. Pour éviter l'accident, les motards ont un dernier conseil fondamental à donner. "Évidemment faire très attention, ne pas se dire qu'on est le roi de la route, parce que ça ce n'est pas vrai", explique un pilote.

Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Dernières infos

Vidéos

vidéos