En ce moment
 

Le fils de Claude n'est toujours pas rentré en secondaire: "C'est tout-à-fait injuste"

 

Plusieurs élèves qui devaient entrer en secondaire n'ont toujours pas d'école. Ils préfèrent rester en liste d'attente dans une école de leur choix plutôt que d'aller dans une autre école. Un des parents envisage même d'intenter une action devant la cour européenne de justice.

Claude se bat depuis des semaines pour que son fils Amani puisse rentrer dans l'école de son choix. "Il n'a toujours pas commencé l'école depuis la rentrée, il est toujours à la maison".

Mais la famille est toujours sur liste d'attente, et pas en tête. Elle commence donc à entamer les démarches pour trouver une autre école. "Il fallait trouver une école où il y avait de la place. On en a trouvé une qui n'est pas trop loin, mais ça n'est pas celle de notre choix".

C'est "tout-à-fait injuste", pour Claude. "Je pense que les politiques prennent les décisions sans tenir compte de tous les aspects".

Ce père de famille est prêt à recourir à la justice européenne pour faire valoir ses droits. "C'est une liberté de pouvoir inscrire son enfant dans l'école dans son choix". Son objectif est de faire annuler le décret inscription.

Il serait soutenu par un collectif de parents qui se bat depuis longtemps pour faire annuler ce décret. 

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Dernières infos

Vidéos

vidéos