En ce moment
 

Huit Belges bloqués à Ibiza: "On a tous un boulot et des enfants qui nous attendent"

Huit Belges bloqués à Ibiza:
Photo envoyée via le bouton orange Alertez-nous
 

La grève des contrôleurs aériens français a entraîné la suppression de 110 vols Ryanair. Ces 8 amis en font les frais. La compagnie low-cost, particulièrement irritée par l'action sociale en France, invite à signer une pétition.

Un petit groupe d'amis, âgés de 28 à 40 ans, avait décidé de passer quelques jours de vacances sur l'île espagnole d'Ibiza, pour fêter les 10 ans de mariage d'un couple de la bande. Leur petit voyage s'est déroulé à merveille, jusqu'à hier soir, veille de leur retour.

"Nous avons reçu un SMS, et ensuite un mail de la part de Ryanair, comme quoi le vol était annulé", nous a écrit l'un d'entre eux via le bouton orange Alertez-nous. Le groupe étaient censé prendre un vol entre Ibiza et Charleroi ce mardi à 15h05. La compagnie low-cost a indiqué que l'annulation de ce vol, comme 110 autres ce mardi, avait été provoquée par une grève de contrôleurs aériens en France dans le cadre d'un mouvement de grogne contre la réforme du travail voulue par le président Emmanuel Macron.

C'est très problématique pour ces 8 personnes, qui se sont organisées pour leur escapade sur l'île espagnole. "On a tous un boulot et des enfants qui nous attendant à la maison", lance l'un des voyageur que nous avons joint, pas vraiment ravi de devoir prolonger le séjour, surtout dans ces conditions.


"Tout le monde s'est rué sur le desk Ryanair"

Pour l'une d'entre eux, il y a même urgence puisque, pour des raisons professionnelles, elle devait rentrer à Bruxelles aujourd'hui. Elle est parvenue hier soir à obtenir un billet d'avion pour Amsterdam. Le vol était prévu ce matin à 7 heures, mais elle n'a pas pu embarquer. "Elle a passé le check in, puis j'ai reçu un mail m'avertissant de retard possible. Retard qui n'a pas cessé d'augmenter jusqu'à ce qu'on nous annonce que le vol était annulé", nous raconte son compagnon au téléphone.

Depuis le SMS d'annulation reçu hier soir, le groupe de 8 a cherché une solution pour rentrer en Belgique, via un autre vol. "Tout le monde s'est rué sur le desk Ryanair. On y est allés à 2-3 reprises et on nous a seulement donné le document avec les conditions générales pour nous faire rembourser. On nous a dit : pas de solution avant 5 jours, nous expliquait mardi en fin de matinée l'un des témoins. Ça fait des heures qu'on est à l'aéroport pour tenter d'avoir des infos". En fait, il n'y a pas de vol Ryanair avant ce week-end, et les personnes bloquées dans différentes villes européennes font aujourd'hui les frais de la grève des contrôleurs aériens français.

Le petit groupe s'est débrouillé pour trouver des billets retours via d'autres compagnies. Ils ont réussi à obtenir des billets mercredi via Valence, pour un retour le lendemain à Bruxelles pour deux d'entre eux. Deux autres partent jeudi et passeront par Madrid. Enfin, les 4 derniers reviendront en Belgique samedi via un vol direct.

Que dit la réglementation européenne?

En principe, même s'ils ont trouvé cette solution à leur frais et même si cela leur coûte plus cher, ils seront remboursés par Ryanair de leur billet retour pour le vol qui a été annulé.

"En cas d’annulation d’un vol, le Règlement (CE) 261/2004 vous donne droit à une assistance, à savoir le droit de choisir entre le réacheminement sur un autre vol dès que possible (ou à une date ultérieure) ou le remboursement du billet (dans un délai de sept jours), lorsque le déplacement est devenu inutile du fait du retard  et, le droit à un vol retour dans les meilleurs délais", précise la réglementation européenne.

D'autre part, sur place, la compagnie aérienne est tenue à porter assistance aux voyageurs. "Une prise en charge : rafraîchissements, repas, le cas échéant, hébergement et transferts, deux appels téléphoniques gratuits, dans l'attente d'un vol ultérieur " doivent être prévus, d'après la réglementation européenne qui s'applique en cas d'annulation de vol.

Les 8 voyageurs ont effectivement été transférés, après plusieurs heures d'attente à l'aéroport, dans un hôtel à 7 kilomètres de là, mais l'établissement est complet. La galère continue donc pour les 8 amis: "Ce merveilleux séjour se termine très mal pour nous tous".


Ryanair veut que l'UE prenne des mesures pour empêcher les grèves "injustifiées"

Quant à la compagnie Ryanair, sa direction est particulièrement remontée contre les initiateurs de la grève: "Ces syndicats de contrôleurs aériens ont délibérément frappé la période la plus chargée, dans le but d'entraîner une perturbation maximale pour les clients et les compagnies aériennes." Dès lors, la société irlandaise propose à ses clients de signer une pétition destinée à être remise à la Commission européenne afin "d’obliger l'UE à prendre des mesures concrètes pour empêcher ces grèves injustifiées et davantage de perturbations pour des millions de clients."

ibiza 5

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Les titres

Vidéos

vidéos