En ce moment
 

Vous n'avez rien compris au scandale des oeufs contaminés? Petit rappel en 3 minutes

 
oeufs contaminés

La crise des œufs contaminés à l'insecticide fipronil a connu plusieurs rebondissements ces derniers jours. La contamination a dépassé les frontières européennes et a provoqué des tensions politiques. Mais vous n'avez pas tout compris à ce scandale sanitaire? Pas de problème, nos journalistes Justine Sow et Gaëtan Lilon font le point en bref.

Le produit censé nettoyer les cages à poules était interdit. "On nous a dit que c'était bio", avait confié un agriculteur belge victime du produit. Résultat: un insecticide, le fipronil, se retrouve dans les œufs belges et néerlandais. De fil en aiguille, la crise devient internationale. Entre pays, les accusations pleuvent. "J'aurai des questions très précises à poser à mon collègue hollandais", nous avait déclaré Denis Ducarme, ministre fédéral de l'Agriculture.

Faisons un retour sur cette fraude à grande échelle dans le secteur alimentaire.


Des dizaines d'exploitations touchées, des millions d'œufs détruits

Tout a commencé en Belgique. Au mois de juin, un exploitant avicole a des soupçons. Il pense que le sous-traitant néerlandais qui nettoie ses cages à poules utilise du fipronil. Un produit très efficace contre le pou rouge, mais totalement interdit dans la chaine alimentaire. "Le fipronil est un insecticide qui a été très souvent utilisé dans des pipettes qu'on utilise comme antipuce pour chiens et chats", explique Etienne Bauduin, médecin vétérinaire.

Les tests reviennent positifs: l'insecticide a bien été utilisé et a contaminé des œufs. Le producteur prévient immédiatement l'Agence fédérale pour la sécurité alimentaire (Afsca). "L'Afsca a immédiatement bloqué l'éleveur et les œufs n'ont pas été diffusés sur le marché. L'agence a mis en place un certain nombre d'enquêtes pour identifier d'où venait le problème, étant donné que c'était une substance qui n'est habituellement pas dans la chaîne alimentaire", déclare alors Kathy Brison, porte-parole de l'Afsca.

Finalement, des dizaines d'exploitations sont touchées et des millions d'œufs sont détruits par précaution.

Dans le même temps, l'Afsca rassure: les doses de fipronil observées sont 10 fois plus basses que le seuil autorisé en Europe. Les œufs belges seraient donc sans danger.


Les agriculteurs se font berner

Mais qui est le fameux sous-traitant néerlandais à l'origine du problème? L'entreprise, baptisée Chick Friend, aurait charmé les éleveurs en leur promettant une solution miracle pour l'hygiène de leur poulailler. Un produit présenté comme naturel. "On nous a dit que c'était un produit bio, que c'était à base d'huiles essentielles, donc voilà… et ça fonctionnait très bien", explique Norbert Vromant, producteur belge d'œufs.

Ce fameux produit nettoyant est fabriqué en Belgique par la société Poultry Vision. L'entreprise de confection se défend d'avoir frauduleusement ajouté du fipronil dans son mélange. D'après elle, c'est Chick Friend qui a mal utilisé la substance. "Le produit que mon client a vendu aux éleveurs est fait maison. Ce mélange contient plusieurs ingrédients, dont cet insecticide. Ce n'est pas interdit. D'autres produits sur le marché en contiennent", déclare alors Pieter Helsen, l'avocat de Poultry Vision.


Scandale international, les dirigeants de Chick Friend arrêtés

Après 6 semaines d'enquête, l'Afsca évoque un scandale sanitaire et avertit les pays voisins.

- Le 24 juillet, le ministre de tutelle est prévenu. Willy Borsus demande un rapport urgent.
- Le 28 juillet, Denis Ducarme remplace Willy Borsus au gouvernement.
- Le 1er août, le grand public apprend l'existence de la fraude.

Le scandale dépasse rapidement les frontières. Du fipronil est découvert ailleurs en Europe. Des tensions apparaissent alors entre Etats membres. "Un mois, sans avoir la moindre information de l'agence hollandaise", déclare en commission le ministre belge de l'Agriculture, Denis Ducarme (MR).

Les pertes se chiffrent en millions. Le gouvernement promet d'aider le secteur. Dans le monde, 18 pays sont touchés par des importations contaminées.

Les deux jeunes dirigeants de l'entreprise Chick Friend ont finalement été arrêtés aux Pays-Bas.

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Dernières infos

Vidéos

vidéos