bpost et MasterCard se sont associés pour lancer une noucelle carte prépayée, la bpaid. Cette collaboration vise les 6 millions de Belges, soit les deux tiers de la population qui ne possèdent pas de carte de crédit. Le lancement est annoncé pour le lundi 13 février.

 

La bpaid vise les 2/3 de Belges sans carte de crédit

Cette carte n'en est pas à son premier coup d'essai, elle a déjà fait ses preuves en Italie ou en Grande-Bretagne, comme l'indique Le Soir ce vendredi. Lancée en collaboration avec MasterCard, cette nouvelle carte ouvre à un réseau de 33 millions de commerces et 2 millions de distributeurs à travers le monde, mais servira aussi à payer des achats en ligne. "Seul un tiers des Belges disposent d'une carte de crédit. Avec bpaid, nous visons justement les deux autres tiers, qui sont tous des clients potentiels", explique Koen Van Gerven, membre du Comité de direction de bpost, soit 6 millions de belges.

 

Une carte sans nom

Aucun nom ne figure sur cette carte de paiement, notamment pour des raisons de confidentialité. "Ainsi, nous pouvons rassurer une certaine clientèle pas toujours à l'aise avec les paiements sur internet", explique Koen Van Gerven. Au moment de l'acquisition de sa carte, le client reçoit un login et un mot de passe qui lui permettront de contrôler en ligne l'état de ses dépenses. La carte est disponible gratuitement dans l'un des 676 bureaux de poste du pays, et ce dès l'âge de 18 ans.

 

Des frais annuels de 12 euros

Il faut cependant compter des frais administratifs annuels de 12 euros. L'utilisateur pourra charger cette carte jusqu'à un montant total de 6.000 euros. La recharge ne coûtera rien si elle est effectuée par virement, mais engendrera un surcoût de 3 euros si elle est faite en espèce dans un bureau de poste, et de 2 euros si cela est fait par internet ou à l'aide d'une carte de crédit.