La fin de l’argent liquide est-elle proche? C’est en tout cas ce que souhaitent beaucoup de commerçants et professionnels de la finance. Et à en voir les témoignages de plusieurs Belges, ça ne les dérangerait pas trop non plus. "Je préfère la carte, c’est plus simple, on a qu’un truc dans les poches et le compte est juste", a indiqué un client de supermarché. "En général, dans les grandes surfaces c’est la carte bancaire, c’est beaucoup plus facile. C’est une sécurité pour les caissiers et pour nous aussi, on a moins d’argent liquide sur nous", a ajouté une autre cliente.


"Payer? Par carte évidemment"

Les acteurs des services financiers préféreraient que les gens laissent tomber la vieille habitude du liquide et qu’ils paient désormais uniquement par carte. Selon eux un paiement uniquement par carte serait possible d’ici à 2020. Eos a d’ailleurs lancé une campagne ayant pour slogan: "Payer ? Par carte évidemment". Cette campagne est nécessaire, si l’on veut supprimer l’usage du liquide, car le Belge utilise le paiement électronique en moyenne 63 fois par an. Ce qui est peu par rapport à d’autres pays européens, comme la France où les gens l’utilisent en moyenne 104 fois par an. Le record d’Europe revient à la Suède, ses habitants utilisent leur carte de banque pour payer en moyenne 169 fois par an.

 

Pourquoi sommes-nous en queue de peloton?

Pourquoi notre pays est-il à la traîne? "Le système des paiements électroniques, c’est quelque chose qui est bien acquis, tout le monde a une carte, mais il faut pouvoir l’utiliser au maximum. Je crois que ces habitudes-là ne sont pas encore prises. Pour certains types d’achats de moyenne importance, les gens ont encore tendance à sortir un billet de 20 euros", a expliqué Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos, au micro de Martin Bilterijs pour RTL TVI.

 

Quels nouveaux modes de paiement?

Du côté des opérateurs, on réfléchit également à de nouveaux modes de paiement qui nous pousseraient à abandonner le paiement par cash. "Au niveau des portables, on a créé une application qui s’appelle Mobile Wallet (porte-monnaie mobile, en français)  qui transforme le portable en portefeuille et qui faut présenter sans contact devant un terminal afin d’effectuer le paiement", a expliqué Bram Boriau, porte-parole d’Atos Worldline.

Mais pourquoi veut-ton à tout prix passer au paiement électronique? La raison est on ne peut plus simple : ça coûte moins cher ! L’argent liquide coûte environ 129,5 euros par an.