En ce moment
 

Pourquoi les médicaments sont-ils plus chers en Belgique? Les pharmaciens vous répondent (vidéo)

 

Pourquoi les médicaments sont-ils si chers en Belgique ? Une étude vient de démontrer que les prix sont à peu près 25% plus élevés que chez nos voisins. L'association belge des pharmaciens a répliqué qu'il s'agissait d'une pseudo-enquête.

"On se rend compte que 99% des pharmacies en Belgique appliquent le prix maximum légal autorisé", a accusé Yvan Verougstraete, fondateur de Medicare-Market.

"Les prix sont plus chers parce qu'on doit payer des pharmaciens. Le pharmacien est plus cher parce qu'il a fait 5 ans d'études et il se forme encore et toujours pour pouvoir donner les médicaments adéquats en fonction des maladies que vous avez, alors que dans d'autres para-pharmacies on emploie des personnes qui n'ont sans doute pas ce diplôme là, et qui n'ont peut-être même pas de diplôme du tout", a pour sa part riposté Caroline Peuchot, pharmacienne.

Et si les pharmaciens reconnaissent que le prix des médicaments est souvent plus élevé en Belgique, le chiffre de 25% par rapport aux pays voisins, la France et les Pays-Bas, est quant à lui contesté. "Cette enquête est une enquête de perception auprès de patients. Et quand je relis les conclusions de cette enquête, financée par un groupe qui a de gros conflits d'intérêts et qui interprète les résultats, je lis que 69% des Belges ne constatent pas de différence de prix entre les pharmacies. Puis je lis plus loin que 67% des gens vont toujours dans la même pharmacie. Je suis désolé, mais tous les points de cette étude peuvent être démontés", a contesté Alain Chaspierre, porte-parole de l'association pharmaceutique belge.

Par ailleurs, changeant le débat d'orientation, il a soutenu que "aujourd'hui le rôle des pharmaciens c'est d'être au contact des citoyens et les conseiller quand c'est nécessaire", a ajouté Alain Chaspierre, regrettant que l'on compare et ramène tout aux prix.

Mais cette stratégie de défense est aussi contestée par le fondateur de Medicare-Market, qui soutient qu'en France et aux Pays-Bas, on n'est pas spécialement mal conseillé. "Il est regrettable d'opposer le service au prix. Je pense qu'il y a moyen de faire les deux. Le service, et des prix compétitifs", a conclu Yvan Verougstraete.

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos