Depuis sa première mondiale le 2 février 2010, le premier long métrage de Michaël R. Roskam a été primé en Belgique et à l'étranger. Le film a été vu en salle par plus de 460.000 spectateurs en Belgique, ce qui le place en tête des meilleurs films locaux de l'année 2011.     

Dans ce thriller qui a pour thème le trafic d'hormones en Belgique, l'acteur principal, Matthias Schoenaerts, a dû subir une véritable métamorphose physique pour assumer le rôle du jeune engraisseur limbourgeois Jackie Vanmarsenille.     

"Tête de boeuf" est le sixième film belge à obtenir une nomination aux Oscars. Il faut remonter 11 ans en arrière avec "Iedereen beroemd" (Everybody famous) de Dominique Deruddere pour la précédente nomination. Le seul Oscar remporté par la Belgique a été décerné à un court métrage d'animation "Une tragédie grecque" réalisé par Nicole Van Goethem (1986), rappelle le VAF.    

"Tête de boeuf", diffusé aux Etats-Unis sous le titre "Bullhead", aura fort à faire pour triompher dans la catégorie langue étrangère. Ses concurrents sont "Monsieur Lazhar" (Canada), "Footnote" (Israël), "In darkness" (Pologne) et "A separation" (Iran). Ce dernier, réalisé par Asghar Farhadi, a déjà récolté de nombreux prix prestigieux ces derniers mois. "In darkness" sera également un candidat de taille. Ce film réalisé par Agnieszka Holland revient sur le parcours d'un voleur polonais qui cache quelques juifs dans les égouts en pleine vague de déportation nazie.

Découvrez, ou revoyez, le reportage de Nicolas Buytaers à propos de cette nomination