En ce moment
 

Épargner ne rapporte plus rien aujourd'hui: "Les banques n'ont pas besoin des sous des épargnants, de l'argent est disponible autrement"

Comment%20placer%20son%20argent%20face%20aux%20taux%20d%E2%80%99int%C3%A9r%C3%AAt%20tr%C3%A8s%20bas%3F
Controverse%3A%20Pourquoi%20l%E2%80%99argent%20de%20votre%20compte%20%C3%A9pargne%20ne%20rapporte%20plus%20rien%3F
533540
 

Dans l'émission Controverse, Rodolphe de Pierpont, porte-parole de FEBELFIN, et Bruno Wattenbergh, économiste et chroniqueur sur Bel RTL, ont expliqué pourquoi les taux d'intérêt étaient si bas.

Pourquoi est-ce que l’argent ne rapporte plus rien aujourd’hui ? Des téléspectateurs nous disent que les bénéfices des banques sont en hausse alors pourquoi cela ne rapporte plus ?

Pour Rodolphe de Pierpont, porte-parole de FEBELIN, il y a un contexte économique global qui est avec une croissance très faible. "On parle de 1.5% pour l’année prochaine. C’est un contexte où on a toute une partie de défis."


Certains crédits sont historiquement bas

"Puis à côté de cela, il y a une politique au niveau de la banque centrale européenne qui gère l’Euro, de dire ‘On va garder des taux d’intérêt, des taux directeur extrêmement faibles pour favoriser l’investissement, pour favoriser un crédit qui est extrêmement bon marché", explique Rodolphe de Pierpont. "Aujourd’hui, le crédit hypothécaire et le crédit aux entreprises est à un niveau historiquement bas pour permettre cette relance de l’économie qu’on attend de manière impatiente."

Les banques n’ont-elles plus besoin de l’argent des épargnants ?

Bruno Wattenbergh, économiste et chroniqueur sur Bel RTL, explique que les banques se financent relativement facilement. "Via la banque européenne, c’est une injection cash. Certains journalistes ont parlé de drogue liquide qui est mise sur le marché. On va stimuler la demande en disant ‘l’argent est bon marché, ménages, consommez, empruntez, et entreprises, investissez !’".


"Les banques auraient tord de rémunérer l'épargne"

"On essaye de contribuer à relancer la machine économique comme les Etats-Unis l’ont fait avant, comme le Royaume-Uni ou le Japon l’a fait également", rappelle l'économiste. "A partir du moment où cet argent est disponible, pourquoi rémunérer l’épargne ? Les banques n’en ont pas besoin donc elles ne payent pas un taux d’intérêt élevé, elles auraient tort de le faire."

 

Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

vidéos