Innovation belge: ce petit robot va aider les enfants hyperactifs et pourrait remplacer les médicaments

 

Et pour les enfants hyperactifs, une innovation belge a été présentée ce matin au Spiroudôme de Charleroi. Un robot activé par la pensée et qui n'obéit qu'aux enfants détendus, combattant ainsi les troubles de l'attention.

Après plusieurs années de recherches, le petit robot de la société belge Human Waves, spin-off (entreprise issue d'un centre de recherche académique) de l'ULB, fait ses premiers pas en public.

Il ne peut être contrôlé que lorsque la personne qui porte le casque muni de capteurs est apaisée, donc quand son cerveau émet des ondes dites 'alpha', liées à un état de détente.

Le concept est utilisé dans le traitement des troubles déficitaires de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) qui touche de plus en plus d'enfants.

"On demande à l'enfant de trouver cet état mental qui va lui permettre de se relâcher, ce qui permet au petit robot d'avancer, grâce à des capteurs qui mesurent son activité cérébrale", a expliqué Anne-Marie Clarinval, administratrice déléguée de Human Waves, dans le RTLinfo 13h.

A terme, cela permettra aux enfants souffrant de TDA/H de visualiser eux-mêmes l'état de détente de leur cerveau. On parviendrait également à endiguer l'utilisation croissante de la Rilatine, un médicament dont les effets secondaires sont parfois critiqués.

Au niveau sportif, les solutions de la société belge permettent d'améliorer la concentration des joueurs. Les Spirous de Charleroi (basket) l'utilisent déjà.

Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

vidéos