Les robots aspirateurs sont-ils vraiment efficaces ? Nous avons essayé l'un des derniers modèles

Les robots aspirateurs sont-ils vraiment efficaces ? Nous avons essayé l'un des derniers modèles
 
irobot, robot

De plus en plus présents dans les rayons des enseignes spécialisées, les robots ménagers se démocratisent, tout en se perfectionnant. Mais sont-ils pratiques au quotidien ? RTL info a essayé durant deux semaines le dernier modèle d'un spécialiste du genre: l'américain iRobot.

Comme on se l'imaginait dans les films de science-fiction du 20e siècle, l'une des tâches premières des robots est d'aider l'être humain. Et cela passe aussi par les corvées de nettoyage du quotidien.

Alors qu'on vous parlait du dernier robot aspirateur de Samsung il y a quelques semaines, il était temps de passer à la pratique, et d'essayer un modèle dans une maison unifamiliale classique, afin de se faire une idée précise de l'efficacité de ces drôles d'appareils.

r4
iRobot, un spécialiste

Nous avons dès lors demandé à iRobot, une entreprise américaine fondée en 1990 par des experts en robotiques du prestigieux MIT (Massachusetts Institute of Technology), de nous prêter son dernier modèle.

Il s'agit du Roomba 870, un robot aspirateur vendu 649€ au Mediamarkt, 599€ sur Amazon.fr (livraison gratuite).

Il intègre les dernières innovations de la marque spécialisée dans les robots, et qui commercialise également des robots pour la défense et la sécurité (déminage, reconnaissance, etc). C'est sans aucun doute une machine sophistiquée et bien pensée.

Trois gros avantages

Par rapport à d'autres robots que nous avons pu essayer auparavant, le Roomba 870 a trois gros avantages.

Le premier est son efficacité: le système AeroForce, aidée par deux cylindres en caoutchouc tournant en sens inverse, permet de rassembler les crasses et d'en augmenter l'aspiration. Il "secoue" également les moquettes pour en extraire les poussières et les aspirer. Démonstration à l'appui, c'est impressionnant: sur une chambre de 20 mètres carrés avec du tapis-plein, qui n'avait plus été aspirée depuis une semaine, le bac du Roomba s'est rempli à la fin du cycle de nettoyage.

Le deuxième est son intelligence. Selon iRobot, son Roomba décide environ 60 fois par seconde le meilleur chemin à emprunter. Contrairement à certains modèles qui utilisent une caméra au plafond ou de la télémétrie pour se repérer dans l'espace et optimiser leur trajet, le Roomba ne se base que sur des calculs de distance. Lorsqu'il touche (avec délicatesse) un mur, il change de direction. Après quelques minutes, il s'est fait une idée plus ou moins précise de la disposition de la pièce, et même si son parcours semble chaotique, il passe partout, parfois plusieurs fois. Il a également un petit micro qui lui permet de savoir quand il passe sur une zone plus sale, et il insiste alors pour la nettoyer davantage. Le Roomba ne craint ni les tapis, ni les (très) petites marches. Lors de notre test, la moitié du rez-de-chaussée avait été carrelée sur l'ancien carrelage, et donc surélevée d'environ 1,5 cm. Cette petite marche n'a posé aucun problème au Roomba 870, pas plus que notre tapis épais à poils longs, modèle assez populaire de nos jours.

Le troisième avantage notable est sa facilité d'entretien. Contrairement à d'autres modèles, le Roomba n'accroche pas les cheveux et poils d'animaux dans ses mécanismes. Tout est bien envoyé dans le bac, et tout au plus faut-il, de temps en temps, retirer les deux cylindres en caoutchouc pour les défaire – facilement – des quelques cheveux coincés. L'assemblage des composants est intelligent: le bac à poussière peut se retirer lorsque le Roomba est en charge. Il se vide sans perdre la moitié de ses crasses, comme d'autres robots ont la fâcheuse habitude de faire.

Ajoutez à cela une base de recharge discrète (vers laquelle le robot retourne automatiquement à la fin de son cycle ou de son autonomie – environ 1h30), un système de programmation réduite à sa plus simple expression (on appuie sur le bouton CLEAN ou on le programme à une certaine heure/un certain jour), et vous avez avec le Roomba 870 un robot dernière génération vraiment pratique.

r2

Conclusion

Le Roomba 870 d'iRobot est certainement l'un des robots aspirateurs les plus efficaces et les plus simples à utiliser du marché. Certes, il vaut mieux mettre les chaises sur les tables et ranger la pièce avant de l'activer, mais il est doté de capteurs et d'un "cerveau" lui permettant de contourner les obstacles et d'atteindre les coins, grâce à sa petite brosse triple excentrée.

Remplace-t-il un aspirateur classique ? Non, pas au niveau de la rapidité et de la puissance. Le concept du robot aspirateur, c'est de ranger la pièce, le lancer et de partir travailler, faire une course ou une sieste. Quel luxe…

Et votre sol sera propre en permanence, et sans que vous y pensiez, si vous lui ordonnez, par exemple, d'aspirer le lundi à 10h, le mercredi à 9h et le vendredi à 22h.

Deux petits bémols: un bruit qui peut être gênant quand le robot est sur la station de recharge (il est sensé y resté en permanence quand il ne nettoie pas) et l'incapacité à gérer plusieurs pièces en enfilade. Par exemple, si vous laissez toutes les portes ouvertes du couloir, il ne sera pas capable de les nettoyer l'une après l'autre. Pour cela, "il faut opter pour le modèle 880 avec des 'portes virtuelles' en accessoire, qui s'ouvre et se referme au bon moment", nous a conseillé le distributeur d'iRobot en Belgique.

Mais le concept est finalement très confortable. Bien entendu, tout cela se paie: 649€, ça n'est pas rien. Un aspirateur Dyson à 350€, diablement efficace et pratique, fera mieux le travail. Mais il a besoin de votre bras et de votre cerveau !


Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

vidéos