Une campagne placée sur le signe de la sensualité. On se croirait dans les années 1970, avec des images doucement embrumées comme les aimait le photographe David Hamilton. Si emblématiques de l'époque !

Avec son ensemble en mousseline de soie, alanguie dans son fauteuil en osier, Mylène Jampanoï n'est pas sans rappeler la sulfureuse « Emmanuelle », incarnée par Sylvia Kristel dans le célèbre film érotique éponyme, sortie en 1974. Bien joué !

Plus d'infos sur www.agentprovocateur.com