Ça ne rate pas. Lorsque La Grande Sophie a débarqué dans nos studios, nous n’avons pu nous empêcher d’évaluer sa taille, ou du moins celle de son succès. Du haut de ses 5 albums, Sophie Huriaux a bien grandi depuis son premier opus où elle nous promettait de « s’agrandir ».

Emmenant son « porte-bonheur », Sophie a conquis le public au fil des années  et même s’il lui faut encore parfois du « courage », « on savait » que les professionnelles ne verraient en elle que ses qualités et la beauté de ses textes.

Elle ne peut désormais plus se demander « Et si c’était moi ? », une artiste, une vraie est née et grandit au fil du temps et de ses passages scéniques. « La suite » a fait « des vagues et des ruisseaux ». Ce n’est pas à Sophie qu’on rappellera que les petits ruisseaux font les grandes rivières, puisqu’aujourd’hui son dernier album « La place du fantôme » dans les bacs, est voué à un nouveau succès.

Dix titres tendres, parfois interrogatifs, souvent émouvants mais toujours vrais.

Les bonheurs de Sophie vous seront présentés le 18 mai au Cirque Royal à Bruxelles.

Infos et réservations : cliquez ici