En ce moment
 

Quand l'opposition s'attaque au gouvernement Michel: "C’est toujours du gnagnagni et du gnagnagna"

 

La dernière rencontre entre Charles Michel et Paul Magnette a presque viré au "One Man Show". Les chroniqueurs d'"On refait le monde" ont abordé leurs discours respectifs ce dimanche. Selon Emmanuelle Praet, journaliste judiciaire, l’opposition devrait plutôt avancer des propositions concrètes, et pas proposer "des choses farfelues": "Je me souviens qu’au départ, on avait dit que ce gouvernement ne tiendrait pas six mois, il est toujours là. On avait dit que Charles Michel n’avait pas la carrure, il est toujours là. Je n’en sais rien, je ne sais pas s’il va aller jusqu’au bout. Moi, ce que j’ai envie de dire par rapport à l’opposition, c’est que l’opposition, même dans ce qu’a fait Magnette, ce sont toujours des petits mots, des petites phrases, du gnagnagni, du gnagnagna. Ce n’est jamais très intéressant fondamentalement, d’un point de vue de l’opposition. Il faudrait arriver avec des propositions concrètes, pas des choses farfelues. On sait bien que ça ne va pas être possible. Il ne va pas être tout seul dans le gouvernement Elio Di Rupo, s’il y est. Avec des propositions concrètes et faisables, où il y a de vraies alternatives. Ici, j’ai l’impression qu’on a un tunnel qui est celui du gouvernement où on se dit "attendez, vous verrez, on va y arriver", et puis l’opposition qui vient avec ces vieilleries "souvenez-vous, on parlait de ça", alors qu’ils n’y sont pas arrivés quand ils y étaient. (…) J’en ai marre de ces petites phrases, je voudrais de la vraie politique, avec de vrais débats".

Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

vidéos