Des météorites se sont abattus vendredi matin sur la région russe de l'Oural, accompagnés d'éclairs incandescents et de violentes explosions, soufflant des murs et des fenêtres, semant la panique et blessant des centaines de personnes.
Une boule incandescente accompagnée d'une très vive lumière blanche, se déplaçant à très grande vitesse, est apparue dans le ciel de Tcheliabinsk, une ville de plus d'un million d'habitants, à 09H20 (03H20 GMT). Selon l'antenne locale du ministère russe des Situations d'urgence, le météorite avait brûlé partiellement en entrant dans les couches basses de l'atmosphère, avant de se désintégrer, les fragments atteignant la Terre. De fortes explosions, accompagnées d'éclairs de lumière blanche, ont retenti. "C'est un bolide qui a explosé au-dessus de Tcheliabinsk, et l'onde de choc a soufflé les fenêtres des immeubles et abattu en partie les murs d'une usine", a indiqué la même source. "Des fragments ont atteint la Terre et sont tombés dans des zones peu habitées de la région de Tcheliabinsk". Les autorités ont néanmoins fait état de plus de 500 blessés, dans un dernier bilan. "Il y a 514 blessés, dont 84 enfants, et 112 personnes ont été hospitalisées", a indiqué une porte-parole du ministère, Irina Rossius. Les blessés ont pour l'essentiel été touchés par des éclats de verre, mais certains souffraient de traumatismes crâniens. (MUA)