Maxine a deux ans et souffre d’une leucémie aiguë. A l’époque où la maladie a été diagnostiquée, la petite fille présentait des bleus sur les jambes, ce qui avait alerté ses parents. "Au début, on ne se tracassait pas trop car cela faisait trois mois qu’elle marchait, explique sa maman à Sandrine Corman, venue suivre la famille pendant une journée. Comme elle était à la crèche, on se disait qu’elle tombait et que c’était normal".



La cortisone rend l’enfant difficile

Comme l’indique la journaliste Ingrid Franssen dans son reportage, cela faisait trois semaines que la petite Maxine était sous cortisone au moment du tournage. Dès lors, l’enfant devait supporter les effets secondaires de l’anti-inflammatoire qui modifie le goût, ouvre l’appétit et provoque des sautes d’humeur.

Maxine et ses parents mènent un combat contre la maladie, un combat exemplaire. Pour les soutenir, faites un don.