En ce moment
 

Voici à quoi servent les dons au Télévie: Laurence et André surmontent le cancer grâce à un nouveau traitement, l'immunothérapie

 
Télévie

À six jours de la soirée de clôture du Télévie, nous vous proposons une série de reportages sur les avancées de la recherche. Faisons un gros plan ce lundi sur l’immunothérapie. Un traitement très prometteur contre le cancer. Il consiste à stimuler le système immunitaire du patient pour repérer et détruire les cellules cancéreuses. Céline Gransard et Gilles Gengler ont rencontré des patients.

Notre équipe a rencontré André. Aujourd'hui en rémission, il a repris une vie presque normale. À 74 ans, il est parvenu à vaincre une leucémie myéloïde aigue, un cancer rare du sang et de la moelle osseuse. "J'ai subi deux séances de chimiothérapie à la fin 2014, et par après, une fois que j'étais en rémission, on m'a proposé le traitement par immunothérapie", confie André.


Les cellules souches "vont avertir le système immunitaire"

D'abord, les cellules souches du sang d'André ont été extraites grâce à une machine. Puis elles ont été envoyées dans un laboratoire anversois où elles ont été chargées en extraits de leucémie. Les cellules manipulées ont ensuite été réinjectées à intervalles réguliers dans le corps du patient.

"Elles vont avertir le système immunitaire qu'il y a potentiellement encore des mauvaises cellules leucémiques dans le corps et vont faire en sorte qu'il y ait une réaction immunitaire qui puisse se faire contre ces cellules, les repérer, les éliminer et permettre ainsi d'éviter qu'elles ne provoquent la rechute", explique Carlos Graux, hématologue, chef de clinique associé au CHU de Mont-Godinne.


"Ça peut se faire en ambulatoire, donc chez soi aux côtés de sa famille"

Comme pour André, l'immunothérapie peut diminuer le risque de récidive. Elle peut aussi être utilisée lors d'impasses thérapeutiques, quand la maladie ne répond plus. Dans le cas de Laurence, la chimiothérapie et la greffe n'ont pas donné de résultat. "J'ai pu bénéficier d'un traitement d'immunothérapie, et ce qui est surtout intéressant, c'est que ça peut se faire à un moment donné en ambulatoire, donc rentrer chez soi et pouvoir être avec sa famille", confie-t-elle.

Cette nouvelle arme thérapeutique redonne de l'espoir aux patients et à leurs familles. Les résultats peuvent être impressionnants, mais les effets secondaires peuvent être parfois difficiles à supporter. Malheureusement, l'immunothérapie ne fonctionne pas chez tous les patients ni pour tous les types de cancers.

> PLUS D’INFOS SUR LE TÉLÉVIE

Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

vidéos