En ce moment
 

Boeing annonce une batterie d'achats, dont le 737 MAX 10, lancé au Bourget

nGED_IDCentre de livraisons de Boeing pour les 737 à Seattle, le 19 octobre 2015 - STEPHEN BRASHEAR
nGED_IDLogo Airbus le 20 mars 2017 à Bouguenais (Loire-Atlantique) - LOIC VENANCE
nGED_ID
nGED_ID
 

Boeing a annoncé une batterie de commandes au premier jour du salon du Bourget, dont plusieurs engagements d'achat de son dernier appareil, le 737 MAX 10, qu'il a lancé à l'occasion du salon aéronautique international, ainsi que du 787 "Dreamliner".

La plus importante concerne le long-courrier du géant de Seattle. Boeing a annoncé lundi une commande ferme par la société de location d'avions AerCap pour trente 787-9, la version intermédiaire du "Dreamliner", pour un montant catalogue de 8,1 milliards de dollars.

La version allongée du long-courrier, le 787-10, est présentée pour la première fois à l'occasion du salon du Bourget.

Il avait auparavant dévoilé un protocole d'accord avec CDB Aviation Lease Finance pour 42 moyen-courriers 737 MAX 8, une version plus petite du mono-couloir, et dix MAX 10, ainsi que huit long-courriers 787-9 "Dreamliner" pour un montant de 7,4 milliards de dollars au prix catalogue.

Sur le seul segment moyen-courrier, l'avionneur américain a dévoilé plusieurs commandes pour le 737 MAX 10, une version allongée de son mono-couloir destinée à contrer la concurrence de l'A321neo d'Airbus.

Boeing a annoncé un protocole d'accord pour 50 737 MAX 10 de la part de la compagnie indonésienne Lion Air, pour un montant de 6,24 milliards de dollars.

Il avait auparavant dévoilé une commande ferme de l'indienne SpiceJet pour 20 MAX 10 et la conversion d'une précédente commande de 20 MAX 8 en MAX 10. Au total, cela fait quarante exemplaires de MAX 10 pour 4,7 milliards de dollars.

Boeing a également annoncé la conversion d'une précédente commande de vingt 737 MAX pour autant de MAX 10 de la part de GE Capital Aviation (Gecas) la société de location d'avion du conglomérat General Electric. Aucun montant n'a été dévoilé.

Auparavant, il avait dévoilé un autre protocole d'accord avec le loueur d'avions BOC Aviation pour dix 737 MAX 10 pour un montant de 1,25 milliard de dollars.

Le MAX 10 a également été sélectionné par le voyagiste TUI pour 18 exemplaires dans le cadre d'une précédente commande.

Enfin, Tibet Financial Leasing a signé un protocole d'accord pour 20 737 MAX 8 et 10, pour une valeur de 2,5 milliards de dollars.

Dans le bas du segment, Boeing a annoncé un engagement d'achat de la part d'Alafco Aviation Lease, un autre loueur, pour 20 737 MAX 8 pour un montant catalogue de 2,2 milliards de dollars.

Boeing a marqué la première journée du salon en annonçant le lancement du 737 MAX 10, une version allongée de son moyen-courrier destinée à relever le défi de la concurrence de l'A321neo d'Airbus.

"Aujourd'hui, nous avons le plaisir d'annoncer officiellement le tout dernier membre de la famille 737, le MAX 10", a déclaré devant la presse Kevin McAllister, le patron de la branche aviation civile de Boeing.

L'appareil, un mono-couloir de 190 à 230 sièges, vient concurrencer frontalement l'A321neo d'Airbus, qui revendique, grâce à la famille A320neo (avec un moteur plus économe en carburant que la version classique de l'A320), 60% de parts de marché sur le segment moyen-courrier.

A la veille du Bourget, l'avionneur américain avait en carnet 3.700 commandes pour la famille 737 MAX, tandis qu'Airbus avait plus de 5.000 commandes pour les trois versions de la famille A320neo.

Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Les titres

Vidéos

vidéos