En ce moment
 

Des ONG dénoncent le rôle de la Banque mondiale dans l'accaparement des terres paysannes

Des ONG dénoncent le rôle de la Banque mondiale dans l'accaparement des terres paysannes
 

(Belga) A l'occasion de la conférence annuelle de la Banque mondiale sur les terres et la pauvreté qui se déroule cette semaine à Washington, des ONG belges ont mené une action de protestation mercredi de 11h30 à 12h30 devant la tour des finances de Bruxelles dans le cadre de la campagne internationale "Our land our business".

Les manifestants en tenue de paysans ont symboliquement déversé de la terre sur le bureau de la Banque mondiale. "Vous faites du business sur notre agriculture. On fait de l'agriculture sur votre business", ont clamé les acteurs de la saynète. Cette action était organisée avec le soutien d'Oxfam par le CNCD 11.11.11, FIAN (Foodfirst Information and Action Network), AEFJN (Réseau Foi et Justice Afrique-Europe), Quinoa, SOS Faim et le CADTM (Comité pour l'annulation de la dette du tiers monde). Ces ONG dénoncent l'implication de la Banque mondiale dans l'accaparement des terres des petits paysans en faveur de l'agrobusiness. "La fonction de la Banque mondiale est de financer le développement", rappelle Stéphane Desgain, chargé de recherche sur l'agriculture au CNCD 11.11.11. "La Banque mondiale est en retard. Elle ressasse des vieilles recettes. Elle pense qu'il faut baser le développement sur une agriculture industrialisée. Mais elle est peu productive par rapport à une agriculture familiale. Elle génère peu d'emplois et crée de la pauvreté dans les régions non industrialisées. Elle nécessite de déforester de grands espaces et détruit les sols." En parallèle à la conférence de la Banque mondiale, les mouvements sociaux et paysans tiennent de mardi à samedi à Tunis un Forum social mondial. Les participants discuteront notamment de la manière de faire converger les luttes pour défendre l'accès à la terre et à l'eau. (Belga)

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos