Un tribunal britannique a condamné l'ancien propriétaire belge d'un prestigieux restaurant à Leeds, à 28 mois de prison, pour participation à un commerce de vin frauduleux. Des amateurs de vin ont été escroqués de 380.000 livres (environ 437.000 euros) dans cette affaire, rapporte mardi le Yorkshire Post.

 

Des vins à prix cassés

L'établissement de Denis Lefrancq, 36 ans, jouissait d'une haute réputation. Mais lorsque les affaires ont commencé à décliner, l'homme a lancé avec d'autres personnes le site Surpluswines.co.uk et toute une série d'annonces pour promouvoir des vins à prix cassés. Des réductions allant jusqu'à 60% étaient proposées sur des vins provenant de restaurants français en faillite. Les amateurs ont massivement afflué. Il avait été promis aux clients que le montant de la facture ne serait pas prélevé tant que le vin n'était pas livré. Mais il n'en était rien.

 

Interpellé à Prague

Un client victime de la fraude a découvert que M. Lefrancq et son restaurant étaient derrière l'affaire, et que l'établissement était fermé. De plus, le propriétaire s'était envolé. Il avait été placé sous mandat d'arrêt européen et la police l'a finalement interpellé à Prague. Le juge a reconnu que l'homme avait travaillé dur pour bâtir la réputation de son restaurant, mais qu'il a volontairement pris part à la fraude quand ses affaires marchaient mal. Il a profité de son expérience de restaurateur pour aider les autres fraudeurs. Lorsqu'il s'est aperçu que l'escroquerie allait trop loin, il a pris la fuite.